Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge Avenger R/T 2010 : essai routier

Dodge Avenger R/T 2010 : essai routier

Pas extraordinaire, mais pas mauvais non plus Par ,

Demandez à n’importe qui, au courant de l’industrie automobile, quel manufacturier se classe le plus mal en point. La réponse devrait être Chrysler et ce, par un raz-de-marée. Toyota pourrait être un deuxième choix. Bon, GM n’est pas encore au bout de ses peines, mais elle présente une panoplie de nouveaux produits et l’avenir semble lui sourire. La boule de cristal de Chrysler ne révèle pas grand-chose ces jours-ci, même si leur association avec Fiat devrait éventuellement produire des résultats.

Pour le prix, l’Avenger reste une berline décente. (Photo: Chrysler)

Mais le fabricant affirme : « Attendez un peu. Nous serons de retour sur le sentier de la guerre plus tard cette année. » Bon, d’ici là, qui défend la base pendant qu’ils se regroupent? L’Avenger figure parmi celles-là.

La berline intermédiaire de Dodge, même à son lancement en 2007 comme millésime 2008, n’a jamais été en mesure de se frotter avec les déesses éternelles du segment. Et pendant que toutes les autres deviennent plus grosses, meilleures et plus puissantes, l’Avenger demeure presque inchangée.

Alors, la presse automobile ne hissera jamais l’Avenger sur un podium, ni la déclarera gagnante. Mais honnêtement, est-ce que cela fait d’elle une mauvaise voiture? Non.

Commençons avec ce qui nous dérange le plus. La finition intérieure de l’Avenger reste acceptable, sans plus. Le cadre chromé entourant le levier de vitesses semble fragile. Les bouches de ventilation sur le dessus du tableau de bord se composent de plastique bon marché qui, une fois en place, ne s’emboîtent pas très bien. Le capuchon remplaçant le bouton du toit ouvrant (optionnel) sur la console au pavillon, gagne quant à lui le prix du bas de gamme.

À part ces doléances, la planche de bord de l’Avenger demeure un exemple de simplicité, ce qui est bien lorsque l’assemblage méticuleux ne se pointe pas au rendez-vous. Elle dispose aussi d’instruments faciles à lire, de commandes de climatisation faciles à utiliser ainsi qu’une excellente chaîne audio avec lecture de fichiers MP3 et port USB, ce qui compense un peu pour la finition.

La finition intérieure de l’Avenger reste acceptable, sans plus. (Photo: Chrysler)