Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Dodge SRT-4 2004

Dodge SRT-4 2004

Un secret bien gardé Par ,

Dodge SRT-4 :
Un secret bien gardé

Tandis que la division Chrysler nous propose des modèles de plus en plus sophistiqués et donc plus chers, la marque Dodge s'assume de plus en plus comme étant celle des voitures sportives chez ce constructeur. À elle seule, la Viper permettrait à Dodge de s'associer au monde des sport, mais ce serait injuste pour celles et ceux qui ne peuvent se payer ce bolide d'anthologie. Pour faire plus populo, la direction a décidé de donner du muscle à la SX 2,0 en apportant une foule de modifications au châssis et à la mécanique. La SRT-4 était née.

La partie la plus facile a été sans doute de mettre au point une version de 230 chevaux du moteur quatre cylindres 2,4 litres turbo déjà utilisé dans la PT Cruiser. Ici, pas de bricolage hasardeux pour obtenir une telle cavalerie, mais un moteur conçu pour cette puissance. Les 15 chevaux en plus par rapport à la version originale sont tout simplement obtenus par des injecteurs plus gros et une modification du système de contrôle électronique du moteur. Ce quatre cylindres musclé est couplé une boîte manuelle à cinq rapports transmettant la puissance au sol par le biais d'un différentiel à glissement limité Qaife qui fait des merveilles en virage pour vous éviter de "vous faire une chaleur". Des pneus de 17 pouces au dessin de semelle très sportif, des freins à disque aux quatre roues et un aileron arrière imposant terminent ce tour du propriétaire. Et il ne faut pas oublier la prise d'air en plein centre du capot qui alimente le refroidisseur d'air.

L'habitacle tout de noir garni donne une impression de véhicule haute performance. Si cela ne fait pas son effet, la jauge de pression du turbo, le levier de vitesses à pommeau en alu et des sièges baquets de type course convaincront les plus incrédules.



Contrairement à certaines pseudo sportives, la SRT-4 possède un ramage à la hauteur de son plumage. Ce n'est pas une compacte déguisée en sportive, mais une vraie de vraie avec un temps de 6,1 secondes pour boucler le 0-100 km/h et une tenue en virage qui risque de faire paniquer vos passagers. La suspension est ferme, cela va de soi, mais la SRT-4 ne peut être qualifiée de "tape-cul" pour autant.