Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Land Rover Range Rover Sport Supercharged 2006

Essai: Land Rover Range Rover Sport Supercharged 2006

Je me suis laissé prendre par mon compagnon de voyage de longue distance hivernal Par ,

Je me suis laissé prendre par mon compagnon de voyage de longue distance hivernal

Je n'y croyais pas. Nous sommes au beau milieu de l'hiver, et malgré que
Comme le dit la publicité de Pirelli, la puissance n'est rien sans le contrôle. Ainsi, j'ai fait retirer ces pneus, que j'ai fait remplacer par des pneus d'hiver de haute performance fabriqués par Continental. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
l'on soit sur la Côte Ouest, là où la tendance est plus à la pluie qu'à la neige en mars, ou en tout temps, à vrai dire, Land Rover avait équipé son Range Rover Sport Supercharged de pneus de série, à savoir de performants pneus d'été. De grand diamètre et de profil très bas, de dimension 275/40R20 aux quatre coins, rien de moins, les Pirelli PZero Rosso Asimmetricos n'allaient pas être à la hauteur. J'ai rapidement fait les coups de téléphone appropriés, qui ont donné comme résultat de planifier un retour chez le concessionnaire de Richmond, en Colombie Britannique, que Land Rover utilise pour ses relations avec les médis, afin de remplacer les pneus racés par quelque chose de plus convenable.

Pourquoi ce changement? Alors qu'il y a toujours cette malchance que le
Le système Terrain Response de Land Rover est facile à utiliser; il suffit de tourner la molette afin d'ajuster celui-ci à la route que vous utilisez. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
ciel s'ouvre et nous déverse de la neige, mes inquiétudes étaient plutôt concentrées sur un voyage que je devais faire le lendemain, lequel allait m'amener, moi et le Sport, au sommet du col de montagne le plus élevé des forêts de la région afin de me rendre en toute sécurité chez l'un de mes clients à Kamloops, en Colombie Britannique. Je suis retourné chez le concessionnaire plus tard, ce jour-là, et après environ une demi-heure, passée à profiter d'un moment de détente dans une salle d'attente bien équipée, j'étais prêt à reprendre la route, alors qu'un ensemble de pneus Continental 4x4 SportContact, de la même dimension, allaient augmenter mon niveau de confiance.

Compte tenu qu'il n'y avait pas de piste de course entre ma résidence et
Le Range Rover Sport est une voiture sport qui peut grimper sur des rochers. (Photo: Land Rover Canada)
le concessionnaire, le seul endroit où je pouvais mettre à l'épreuve le précédent ensemble de pneus se résumait aux rues de la ville et à quelques kilomètres d'autoroute, et dans le but de tenter quelque chose qui allait se rapprocher un tant soit peu d'une épreuve d'adhérence, j'allais essayer quelques bretelles d'échangeur en trèfle à quatre feuilles, en espérant que ça allait suffire. Et sur ce point, j'ai noté quelques petites différences entre les pneus de performance, qui s'apparentent presque à des pneus de course, et les pneus d'hiver aux rainures profondes, lesquelles m'ont prouvé clairement que je n'avais même pas osé tester la ténacité de ce VUS alors qu'il était encore chaussé des Pirelli.

Quoi qu'il en soit, l'essai sur piste du Sport devra attendre. À ce moment,
Le Range Rover Sport est aussi une voiture sport qui peut transporter cinq personnes et leurs bagages. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
je me dirigeais vers la maison pour préparer mon voyage; l'une de ces rares opportunités de voyager sans les casse-tête que sont la sécurité dans les aéroports et la perte des bagages. Et quand je jettes un oeil sur l'habitacle de première classe qui m'entoure, je prends conscience que même le fait de passer en classe affaires, dû à mon statut de voyageur fréquent, ne m'apporte pas un confort qui s'approche de l'opulence que m'apporte Land Rover.

Seul le Range Rover de sommet de gamme propose un intérieur plus somptueux, ainsi que quelques-uns, le [link artid="49790"]VW Touareg[/link], le Porsche Cayenne, et quelques Lexus, aussi, étant les seuls VUS vraiment capables en conduite hors route qui me viennent à l'esprit, et qui se rapprochent de l'habitacle du nouveau Sport. Et alors
...et le Range Rover Sport a aussi un habitacle digne d'une limousine de première classe. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
que le bois massif décore les panneaux de portières et donne forme à la partie centrale du tableau de bord, son ambiance se montre plus aventurière que celle plus riche de sa version plus grande et plus ancienne. La grande interface centrale captive immédiatement l'attention, attirant le regard sur sa fusion des composantes de haute technologie et du charme de l'ancien monde. Au niveau de la partie supérieure du tableau de bord, et entouré de bouches de ventilation de haute qualité, on retrouve un grand écran à LCD qui affiche les informations du système de navigation; un pré requis dans cette catégorie. Je l'ai trouvé facile à utiliser et précis, malgré que je n'aie pas eu besoin de l'utiliser durant mon voyage, puisque je savais la route à suivre sans demander d'indications. Juste en dessous, quatre boutons carrés, le premier servant à désactiver le système de contrôle de stabilité DSC, le second pour éteindre l'assistance électronique de stationnement, les troisième et quatrième servant à déverrouiller et à verrouiller les portières, respectivement, drôle d'endroit pour placer ces commandes, et flanqués d'un grand bouton rouge en demi-lune pour les feux de détresse. Si l'on descend encore, sur la partie centrale, on retrouve un système audio à l'apparence quelque peu utilitaire, mais qui gagne des points par sa facilité d'utilisation, l'inclusion d'un lecteur intégré de six disques compacts, et par une sonorité globale de superbe qualité.