Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

À l'assaut du Kentucky en Land Rover

À l'assaut du Kentucky en Land Rover

Par ,

Parfois, mieux vaut choisir le chemin le moins évident, surtout quand on se trouve aux commandes d'un Land Rover LR4 2013, d'un Range Rover Supercharged 2013 ou même d'un Range Rover Evoque 2013. Pourquoi? Tout simplement parce qu'ils en sont capables – et vous de même.

J'écris ça parce que je reviens d'un périple mémorable où concours équestres et balades en Land Rover étaient à l'honneur. L'expérience n'a pas toujours été de tout repos : j'ai sali les pattes de ces gros 4x4 à quelques reprises en négociant un parcours hors route spécialement aménagé par Land Rover pour mettre en valeur leurs meilleurs attributs.

Situé au cœur du Kentucky Horse Park de Lexington, ledit parcours était ouvert aux spectateurs du triathlon équestre Rolex, une compétition de trois jours qui en met plein la vue et qui a Land Rover à titre de fier commanditaire – une association tout à fait logique et naturelle. Je me suis donc lancée tête première dans ce chemin gorgé d'eau et de boue où les montées et les descentes s'enchaînent sans arrêt. Heureusement, je pouvais compter sur quelques-unes des plus vaillantes montures de la compagnie.

Les conduire de façon successive m'a révélé bien des choses. Évidemment, le plus habile de tous les Land Rover, le LR4, a traversé les roches, les racines, les ornières, les pentes abruptes, les étendues d'eau d'un demi-mètre de profondeur et les ponceaux en dents de scie aussi facilement que les cavaliers ont surmonté les différents obstacles sur leur propre parcours. Avec ses systèmes de contrôle d’adhérence en descente et de relâchement des freins, le LR4 y est allé de prouesses convaincantes dès la première descente abrupte. On m'a dit de retirer doucement mon pied de la pédale de frein et de laisser le véhicule s'occuper du reste, ce qu'il a fait de manière exemplaire et rassurante.

Voilà justement la beauté des Land Rover : pas besoin de se casser la tête, ils font toujours le travail. De tour en tour, je n'ai jamais douté des capacités du véhicule ni pensé : « hum, je ne sais pas s'il va être capable de traverser ça » comme je l'aurais fait avec d'autres 4x4. Je le savais, point final.

Pourquoi?

Parce que les Land Rover sont conçus expressément pour ce genre de conduite. En fait, grâce à leur système Terrain Response qui analyse la surface rencontrée et le comportement des roues en temps réel, ils savent gérer toutes les conditions sur leur chemin.

Même le plus petit et le plus urbain de la gamme, le Range Rover Evoque, avait les allures d'un pro. Dépourvu d'une gamme basse de rapports, il misait lui aussi sur Terrain Response ainsi que d'étonnantes qualités hors route pour affronter les obstacles. Bien sûr, sa garde au sol étant plus faible, on nous a interdit l'accès à certaines sections du parcours. En revanche, l'Evoque a franchi les mares comme si de rien n'était et a vite mis fin à ma nervosité.

En plus de quelques journalistes, nombreux ont été les spectateurs de l'événement à faire la file pour essayer les nouveaux véhicules de Land Rover. Je parie que tous sont repartis aussi impressionnés que moi.

Photo: Miranda Lightstone