Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Mazda MX-5 GT 2006

Essai: Mazda MX-5 GT 2006

Par ,

J'étais tout sourire quand je suis allé chercher ma MX-5 GT pour une semaine d'essai. Cette voiture me rappelle plein de bons souvenirs. En
Mazda MX-5 GT 2006 (Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan)
effet, j'ai déjà été propriétaire d'une Miata de première génération et j'étais totalement en amour avec elle. Bon, pour être honnête, je dois dire que c'était le bolide d'été de ma femme. À chaque fois qu'elle avait le dos tourné, je lui volais les clés et j'allais m'amuser au volant de son char.

Pour vous donner une idée du plaisir que j'éprouvais, laissez-moi d'abord vous raconter une petite anecdote.

Avant d'acheter notre (ou plutôt «sa» Miata), nous avions assisté à un événement de voitures classiques auquel le club Miata avait été convié. Eh oui, non seulement y a-t-il un club, mais celui-ci a été formé avant même que les premiers exemplaires arrivent chez les concessionnaires. Ce jour-là, il y avait des Miata à perte de vue ou presque. J'ai parlé avec un gars et je lui ai dit que nous envisagions d'en acheter une. «Vous en voulez une rouge? Celle de ma femme aussi est rouge», m'avait-t-il répondu. À la fin de la journée, j'avais découvert trois autres couples qui possédaient déjà leur propre Miata.

Mazda MX-5 GT 2006 (Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan)
Il est rare de voir un homme et une femme conduire le même véhicule et l'aimer à part égale. J'étais donc perplexe... jusqu'à ce que ma femme ait la sienne.

Comme je l'ai dit tout à l'heure, je m'emparais des clés en cachette dès que j'en avais l'occasion, et ce, même s'il y avait aussi une Jaguar XJS dans la cour. Je me portais même volontaire pour aller faire des commissions à l'épicerie, juste pour pouvoir la conduire. Elle était vraiment amusante.

Avec la Miata, maintenant appelée MX-5, Mazda avait créé un bolide offrant toute la sensation d'un roadster anglais des années 1960 mais présentant quelques différences fort appréciées. Entre autres, la fiabilité: l'huile demeurait dans le moteur au lieu de tacher la cour et tous les systèmes électriques fonctionnaient correctement. Le même genre de recette gagnante que Tim Horton's avec son café.

Posons la question avec la nouvelle Mazda MX-5 GT: a-t-elle conservé sa formule éprouvée que nous aimons tant ou est-elle devenue la version automobile d'un cappuccino écrémé?

Eh bien, elle a très certainement conservé son joli physique, bien qu'elle paraisse un peu plus musclée et un peu moins féminine. La capote se
Mazda MX-5 GT 2006 (Photo: Kevin ''Crash'' Corrigan)
rabat désormais complètement à plat et de façon plus harmonieuse (toujours en un tournemain). Les vieux phares de style Lotus que j'aimais beaucoup ont été remplacés il y a longtemps par des phares plus élégants qui confèrent à la voiture un look très moderne, ce que font aussi les jolies jantes en aluminium de 17 pouces. On peut apercevoir à travers ces dernières les étriers des freins - un signe évident que les choses ont évolué dans la bonne direction.

L'intérieur a été réaménagé considérablement et équipé de toutes les options que nous sommes habitués de voir. Par exemple, l'air climatisé est dorénavant offert de série. Des trucs comme ça, je pourrais m'en passer car, à mes yeux, cette voiture devrait demeurer un roadster simple. On sait tous que plus d'équipements signifie plus de poids à traîner. Ceci dit, il y a plusieurs choses que j'ai vraiment appréciées. Les compartiments de rangement dissimulés derrière les sièges sont très pratiques pour une décapotable et la chaîne audio Bose est excellente.