Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai: Mazdaspeed6 2006 (Extrait vidéo)

Essai: Mazdaspeed6 2006 (Extrait vidéo)

Un sérieux avertissement à toutes les autres voitures turbocompressées avec traction intégrale Par ,

* Cliquez ICI pour visionner une vidéo sur la Mazdaspeed6 *

Un sérieux avertissement à toutes les autres voitures turbocompressées avec traction intégrale

Même si Mazda n'a pas inventé le turbocompresseur, il serait facile de croire qu'elle a eu son mot à dire dans le développement et le perfectionnement de cette technologie efficace pour accroître la puissance
(Photo: Mathieu St-Pierre, Auto123.com)
d'un moteur. À la fin des années 1980, la compagnie a lancé une version haute performance de la RX-7, évidemment dotée d'un turbocompresseur. Durant la même période, Mazda a effectué la même opération sur sa berline compacte et son intermédiaire.

Les prestations de ces bolides sont presque devenues légendaires. En effet, outre la bête enragée qu'était la RX-7, les Mazda 323 GT, 626 et MX-6 GT livraient des accélérations hallucinantes. En 1993, le turbocompresseur a disparu de la gamme, la RX-7 étant la seule à profiter d'un dispositif de suralimentation. Lorsque cette voiture a quitté nos terres, c'est-à-dire à peine deux ans plus tard, la haute performance est devenue chose du passé chez Mazda.

Le tout a changé en 2004, quand la Miata Mazdaspeed a fait son entrée.
(Photo: Mathieu St-Pierre, Auto123.com)
Mazdaspeed est la division de tuning de Mazda, et ses responsables ont décidé de refaire le coup. Pour 2006, la berline intermédiaire Mazda6 reçoit une forte injection de style et d'adrénaline.

Esthétique

Ajoutez une peinture Rouge vif métallisé à n'importe quelle voiture, et elle aura fière allure. Donnez cette couleur à une Mazda6 dotée de roues en alliage de 18 pouces, d'un ensemble de jupes, d'un museau agressif et d'un becquet arrière, et vous obtenez un bolide tout à fait splendide.

La Mazdaspeed6 a tous les bons ingrédients, selon moi. Elle est à la fois élégante et expressive. Le capot présente un relief servant à accommoder l'échangeur thermique du turbocompresseur, le becquet arrière est subtil et le double embout d'échappement ovale au fini argent se fond magnifiquement au pare-chocs arrière. Les jantes contrastantes et la peinture audacieuse assurent au conducteur de faire tourner les têtes, incluant celles des policiers!...

L'intérieur de la Mazdaspeed6 est tout aussi remarquable que celui de la Mazda6. Les matériaux utilisés et l'assemblage sont vraiment bons. Tous les boutons et contrôles sont facilement accessibles, excepté peut-être les commandes au fini noir du système de son. Toutefois, ce n'est qu'une question de temps avant que l'habitude s'installe. Les sièges avant offrent un bon support et ils sont confortables. (Ils le seraient d'ailleurs encore
(Photo: Mathieu St-Pierre, Auto123.com)
plus s'ils étaient recouverts du tissu de très grande qualité offert de série.) La sellerie en cuir optionnelle s'avère souple et est offerte entièrement en noir ou encore en noir et blanc.

Les cadrans sont très clairs et faciles à lire; le compteur de vitesse indique un maximum de 280 km/h. Le volant est identique à celui de la riche Mazda6, mais les pédales sport sont plus larges et elles permettent un des jeux de pieds talon-pointe les plus faciles que j'ai expérimentés à ce jour. La voiture étant offerte avec des phares au xénon, on retrouve un bouton nous permettant d'ajuster le niveau du faisceau.