Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai : Mercedes-Benz C280 Avantgarde 4MATIC 2007

Essai : Mercedes-Benz C280 Avantgarde 4MATIC 2007

Par ,

Une belle et petite voiture

Mercedes-Benz et sa Classe C ont une histoire qui remonte à aussi loin que 1886. C'est l'année où Gottlieb Daimler et Karl Benz ont inventé l'automobile chacun de leur côté. M. Benz avait acquis une énorme richesse grâce au moteur à essence à deux temps qu'il avait développé en 1879-1880. En fait, à partir de 1883, il s'est consacré exclusivement à la création de véhicules motorisés pour la route. Il a connu beaucoup de succès et a détenu la toute première voiture à moteur brevetée Benz.

L'année-modèle 2007 est la dernière de l'actuelle génération de la Classe C.

Quelle période importante de l'histoire, surtout pour nous, amateurs d'automobiles, qui devons notre passion à M. Benz. Ce qui m'a vraiment intrigué à propos de cette histoire, c'est ce que la femme et les enfants de Benz ont fait avec la voiture no 1: ils ont entrepris le premier long voyage au monde à bord d'une voiture motorisée -- un aller-retour de 180 kilomètres. Bien sûr, une telle distance est insignifiante de nos jours, mais la famille Benz a dû travailler extrêmement fort pour parvenir à sa destination. En dépit des nombreux problèmes mécaniques, tout le monde est arrivé sain et sauf, quoiqu'un peu sale et très fatigué.

120 ans plus tard
Aujourd'hui, un simple aller de 90 kilomètres s'effectue en moins d'une heure et dans le plus grand luxe, surtout si l'on conduit une Mercedes. La Classe C d'entrée de gamme arrive à la fin de son troisième cycle (W203), qui a duré sept ans. Malgré tout, elle tient encore tête à ses ennemies jurées, la BMW Série 3 et l'Audi A4.

De la E à la S
Si vous avez vu les photos et lu l'article contenant mes impressions de la Classe C 2008 de nouvelle génération (W204), vous savez que cette dernière s'inspire largement de la grande Classe S. En contraste, le modèle actuel ressemble davantage à l'intermédiaire Classe E, principalement par la forme de ses phares et de sa calandre. Comme n'importe quelle Mercedes, de 40 000 $ à 400 000 $, la version 2007 est remarquable au point de vue de l'assemblage. Sa peinture montre un fini exceptionnel et ses panneaux présentent l'un des seuils les plus minces dans l'industrie. Fait intéressant, le coefficient de traînée de la C280 est de seulement 0,26 -- meilleur que la très grande majorité des voitures de série actuelles. Mon seul reproche concernant l'extérieur, c'est le caractère minuscule des rétroviseurs latéraux.

La forme des phares rappelle celle de l'intermédiaire Classe E.