Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai routier du Honda Pilot 2019 : Pilot vs Neige

Mon opinion du Honda Pilot s’est forgée en deux temps. D’abord, il y a eu cette période avant la violente tempête de neige qui s’est abattue sur la région de Montréal, événement qui a été suivi d’un froid sibérien. Puis, il y a eu LA tempête.

Cette dernière expérience fut atroce, mais a servi à mettre en valeur les forces du Pilot. Tellement qu’elle l’a probablement sauvé de l’autre impression que je m’étais faite de lui en des temps plus cléments. Il est peut-être exagéré d’affirmer qu’il a été « sauvé », par mère Nature, mais la météo moins clémente a certainement permis de découvrir certaines caractéristiques du véhicule qui nous auraient échappé autrement.

Milieu de peloton
Et comment expliquer cette différence si marquée entre le Pilot d’avant la tempête et celui d’après qui a émergé en grand triomphateur des conditions ?

En vérité, c’est simple. Le Honda Pilot fait partie d’une cohorte sans cesse grandissante de VUS intermédiaires qui ont vu leur personnalité respective être charcutée afin de répondre à leur mission, soit de satisfaire les besoins de tout le monde. Lorsque la polyvalence devient le nerf de la guerre, il est ardu pour un produit de se démarquer. De plus, pour la même raison, il devient difficile d’expliquer pourquoi un véhicule comme le Pilot mérite d’être acheté au profit de certains de ses rivaux comme le Subaru Ascent, le Chevrolet Traverse et le Toyota Highlander.

Photo : B.Hunting

Cela ne signifie pas que le Pilot tombe à court d’arguments lorsque ça compte. Il est très spacieux à l’intérieur avec une troisième rangée de sièges accueillante pour les enfants. Il est aussi relativement confortable au quotidien et suffisamment puissant grâce à son V6 de 3,5 litres et 280 chevaux. Ce véhicule répond à quantité de besoins que recherchent les familles. Si vous pouvez faire abstraction de sa facture salée, de sa présentation sans flafla et de son système multimédia parfois frustrant, vous mettrez la main sur un baroudeur sympathique bardé de caractéristiques de sécurité qui vont réussir à se faire oublier pendant que vous allez enfiler les kilomètres.

Ma réticence à recommander le Pilot au profit de ses rivaux est simplement due à son design, pensée uniquement pour répondre aux modes en vigueur. Si la vie routinière et anodine de la vie de banlieue pouvait être résumée avec un design de véhicule, ce serait celui du Pilot. Et, de fait, mes premiers jours derrière son volant ont été sans histoire et si c’est ce que certains conducteurs recherchent, il ne s’agit pas de l’argument le plus solide que je peux avancer concernant ce véhicule.

Photo : B.Hunting

Un héros dans la tempête
Et puis, la tempête s’est abattue. Par un après-midi sans histoire, le ciel s’est ouvert et a laissé choir sur la ville quelque 35 centimètres d’un cocktail mariant la neige au grésil, rendant au passage les rues de la ville impraticables. Des vents violents sont venus s’en mêler par la suite, faisant plonger le mercure à 25 sous zéro. C’est alors que j’ai commencé à m’inquiéter de la ruelle derrière ma résidence, là où les rafales avaient réussi à construire un mur juste devant mon espace de stationnement, là où était garé le Pilot.

Et, autant j’avais envie d’attendre la fin de la tempête avant de sortir, le devoir m’appelait. J’ai tant bien que mal réussi à me rendre au véhicule qui recevait toujours des flocons qui avaient presque réussi à le rendre invisible. Les services de déneigement étaient, eux aussi, invisibles, assurément débordés par ce qui s’abattait sur la ville. Je n’avais donc d’autres choix que d’espérer que le système à quatre roues motrices du Pilot allait être capable de s’élever au-dessus de la mêlée et se démarquer de toutes les autres caractéristiques du véhicule.

Ma première décision fut de désactiver l’antipatinage. Ce faisant, un message est apparu au tableau de bord indiquant « Stuck vehicle recovery mode engaged ». Ensuite, j’ai sélectionné le mode de conduite « neige ». Ce dernier promet une distribution plus équitable de la puissance à l’avant et à l’arrière, ce qui me donnerait peut-être une chance de m’extirper du bourbier où reposait le véhicule.

Photo : B.Hunting

Et puis, comme par enchantement, le Pilot à commencer à ramper, centimètre par centimètre, s’extirpant au passage de sa prison blanche. Il a seulement été nécessaire de faire quelques mouvements de l’avant vers l’arrière pour que le véhicule se retrouve au milieu de la ruelle. J’ai ensuite fait passer le mode de conduite à « sport » afin de profiter d’un peu plus de puissance pour manœuvrer à travers les véhicules immobiles et les quelques piétons qui se risquaient dans la tempête.

Cette première réaction impressionnante du Pilot est devenue la norme au fur et à mesure que la journée progressait. J’ai essayé de demeurer pris avec le véhicule, sans succès. Même les dérobades lui sont demeurées étrangères. La compétence du produit s’est avérée un contraste frappant avec son allure timide.

Des résultats étonnants
Est-ce que les prouesses du Pilot en conduite hivernale sont suffisantes pour supplanter ses caractéristiques moins… intrigantes ? Peut-être bien que non. Il s’agit cependant d’un atout important pour le modèle lorsqu’on le compare à ses concurrents, dont plusieurs d’entre eux avancent un rouage intégral pensé pour gérer de simples surfaces glissantes et pas nécessairement un blizzard. Le Pilot fait tout bien et brille lorsque les conditions se dégradent. En conséquence, il mérite une attention particulière, surtout si votre rue est souvent oubliée par les services de déneigement.

L’expérience m’a aussi rappelé à quel point il ne faut pas écarter un véhicule avant de l’avoir conduit jusqu’aux limites de ses capacités. Peu importe le nombre de kilomètres que j’ai parcourus, il y a toujours des moments où je suis surpris lorsque je tourne la clef d’un véhicule ; ou plutôt, son bouton-poussoir.

Consultez notre inventaire de VUS Honda Pilot d'occasion disponibles dans votre région du Canada

Article par Auto123.com

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
82%
Honda Pilot 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Honda Pilot 2019
honda pilot 2019
Honda Pilot 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :B.Hunting
Photos du Honda Pilot 2019