Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai : Toyota Highlander 4RM V6 - Match comparatif VUS 2011

Essai : Toyota Highlander 4RM V6 - Match comparatif VUS 2011

4e position : Toyota Highlander 4RM V6 Sport 2011 - 76,6 % Par ,

Dans le cadre de notre match comparatif des VUS 2011, le Toyota Highlander 4RM V6 a fait meilleure figure que ce à quoi nous nous attendions. Par contre, sa conduite, soyons francs, reflète l'allure extérieure de ce VUS : pas mauvaise, mais elle n'inspire rien. Un VUS simple à conduire et simple à garer.

Toyota Highlander 4RM V6 2011 vue 3/4 avant
Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com

Voici un modèle de VUS qui, dans le cadre de notre match comparatif des VUS 2011, a fait meilleure figure que ce à quoi chacun de nous s'attendait. Le Toyota Highlander s'est montré étonnamment compétent et assez satisfaisant en général. Ayant enregistré les accélérations les plus rapides (0-100 km/h en 7,3 secondes), les freinages les plus courts (44 mètres) et la deuxième plus faible consommation (13,18 L/100 km), sa performance a impressionné plus que celle des autres. Pourquois’est-il alors classé au quatrième rang?

Eh bien, pour commencer, l'extérieur laisse un peu à désirer. « Élégance fade » est une expression qui courait sur les lèvres des évaluateurs pendant la journée. Le Highlander ne blesse pas l’œil , loin de là, mais il n'inspire rien. Difficile, dans pareil contexte, de se démarquer.. Un même constat provient de l'intérieur, où les diverses touches ne séduisent guère, bien que leur convivialité fasse des jaloux. L'ergonomie demande très peu d'adaptation, tandis que les sièges spacieux procurent confort et soutien.

Côté espace et chargement, le Highlander prétend loger sept personnes, mais il convient nettement mieux pour six. La place centrale de la deuxième rangée devient impossible à endurer lorsqu'on a plus de huit ans. La troisième rangée nous a ravis, mais une fois occupée, il reste à peine 292 litres derrière pour les bagages – seulement 10 % de plus que dans une Yaris. Toyota devrait avoir honte.

La conduite, soyons francs, reflète l'allure extérieure : pas mauvaise, mais elle n'inspire rien. Le V6 de 3,5 litres et la boîte automatique à cinq rapports livrent néanmoins des sprints rapides et tout en douceur, un son un peu corsé à bas régime et même une sensation de sportivité supérieure à ses rivaux. Cette découverte frappante explique en partie la position si élevée du Highlander dans notre classement final. La direction se montre légère et rassurante, malgré le roulis de caisse dans les virages secs. Un VUS simple à conduire et simple à garer. Rien de plus, rien de moins. Un quatrième rang.

Toyota Highlander 4RM V6 2011 intérieur
Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com

Pour en savoir plus :
VUS intermédiaires 2011 : Match comparatif!
Essai : Nissan Pathfinder – Match comparatif VUS 2011
Essai : Dodge Durango Crew – Match comparatif VUS 2011
Essai : Honda Pilot Touring – Match comparatif VUS 2011
Essai : GMC Acadia Denali – Match comparatif – VUS 2011
Essai : Ford Explorer XLT V6 4 WD –Match comparatif VUS 2011
Essai : Mazda CX-9 GT – Match comparatif VUS 2011

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Toyota Highlander 2011
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Toyota Highlander 4RM V6 2011
    Toyota Highlander 4RM V6 2011
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article