Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

FORD ESCAPE : BON CONCEPT ET BONNE EXÉCUTION

FORD ESCAPE : BON CONCEPT ET BONNE EXÉCUTION

Par ,

Malgré ses détracteurs et malgré l'accord des dirigeants de Ford dans leur dernier rapport annuel disant que les véhicules utilitaires sports ne sont pas nécessairement utiles ou politiquement corrects, le marché est toujours en progression.

Puisque l'entreprise Ford domine ce segment, elle doit s'assurer de couvrir tous les créneaux. Après avoir développé des modèles de grandes tailles avec l'Excursion et l'Expedition et en plus de revigorer son offre dans la catégorie intermédiaire avec le nouveau Sportrac et un Explorer deux portes revu et corrigé, le temps était venu de se tourner vers la catégorie des compactes, jusqu'à présent propriété gardée des constructeurs japonais ou presque.

Grâce à son association avec son partenaire Mazda, le géant de Dearborn a pu compter sur la collaboration d'un spécialiste dans les " petites tailles " pour réaliser un nouveau véhicule tout-terrain possédant la plupart des caractéristiques recherchées par les acheteurs sans nécessairement en posséder les inconvénients. C'est grâce à cela que le nouvel Escape possède un rouage intégral capable de bloquer les roues avant et arrière en répartition de couple 50/50. De plus, la garde au sol est assez généreuse sans pour autant que le niveau d'accès au véhicule soit trop élevé. Malgré des dimensions inférieures à celles d'un Jeep Cherokee, cette Ford tout-terrain est d'une surprenante habitabilité.

La plupart des véhicules de cette catégorie se contentent d'offrir un moteur quatre cylindres. L'Escape fait un peu bande à part puisque son catalogue nous propose un moteur 4 cylindres 2,0 litres ou encore un V6 3,0 litres. Dans le cas du 4 cylindres, il s'agit du Zetec qui a débuté sous le capot de la Contour avant d'animer la Focus, dévoilée au début de l'automne 1999. Quant au V6 Duratec, avec ses 200 chevaux, il est le plus puissant de la catégorie. Honneur que l'Escape partage avec la Mazda Tribute, sa jumelle. Ce moteur est utilisé avec satisfaction sur la Taurus depuis quelques années et il est difficile de lui reprocher quoi que ce soit.

Malheureusement, seule la boîte automatique à quatre rapports peut être livrée avec ce moteur. Les amateurs de passage manuel des vitesses pourront se rabattre sur le modèle à moteur quatre cylindres. Soulignons que cette dernière transmission a été développée par Mazda.

Puisque l'Escape a été développé à partir d'une page blanche, il n'a pas été question d'adapter cette automobile aux exigences de la conduite hors route. Même si elle est basée sur une caisse autoporteuse, sa robustesse ne fait aucun doute malgré l'absence de plaques de protection sous le véhicule. Les ingénieurs ont voulu lui donner l'agilité et le confort d'une voiture, ce qui explique la suspension arrière indépendante et une direction à crémaillère.

Ce nouveau venu est également pourvu d'une traction intégrale assez innovatrice. En conduite normale, il s'agit essentiellement d'une traction. Puis, au fur et à mesure que les roues avant perdent de l'adhérence, le couple est transmis aux roues arrières. Un ingénieux système d'embrayage à disques assure une meilleure progressivité que les systèmes de type visco-coupleur. Il suffit d'actionner un commutateur placé sur le tableau de bord pour verrouiller le système en mode 50/50, soit une répartition égale du couple aux roues avant et arrière.

Les véhicules tous-terrains capables d'associer un comportement routier digne de ce nom et la possibilité de se débrouiller dans le sable, la neige et la boue ne sont pas légions. Cette Ford tout usage remplit ces deux fonctions assez bien. Lors du lancement du véhicule sur les routes sinueuses de la Californie du Nord, elle était suffisamment véloce pour obliger plusieurs voitures à nous céder le passage. En plus, la conduite agréable était accentuée par une direction précise, des freins fermes et une absence de roulis malgré un centre de gravité plus élevé que la moyenne.

Quant à ses capacités en tant que tout-terrain hors route, il est certain que sa configuration mécanique ne le prédispose pas aux grandes randonnées sur des terrains très accidentés ou pour tout autre usage extrême. Mais, pour la majorité des utilisateurs de ce type de véhicule, c'est plus qu'adéquat.

J'ai roulé sur des sentiers défoncés, dans la boue et dans la neige et, le système intégral a été à la hauteur. Reste à savoir ce qu'aurait été le verdict pour un autre modèle à moteur quatre cylindres suite à la même randonnée.

En comparaison avec le Mazda Tribute, le Ford Escape possède une présentation extérieure un peu plus « macho » tandis que sa suspension est plus souple et sa direction un peu plus légère.

Par contre, dans les deux cas, ce sera une solution du juste milieu qui a tout pour plaire aux acheteurs. Sans oublier de mentionner que la gamme de prix est très intéressante.



Feux verts
Feux rouges
  • Choix de moteur
  • Excellente habitabilité
  • Rouage intégral astucieux
  • Ouverture de la lunette arrière
  • Prix très abordable
  • Absence de boîte manuelle avec V6
  • Accoudoir central encombrant
  • Suspension sèche
  • Marchepieds inutiles
  • Cache-bagages peu pratique
Gallerie de l'article