Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Escape hybride rechargeable : premières impressions

Ford Escape hybride rechargeable : premières impressions

Par ,

Il est plutôt rare que l’on anticipe avec joie de rester pris dans le trafic du centre-ville d’une grande ville. Pourtant, quand on est au volant du Ford Escape hybride rechargeable, le seul actuellement en opération au Canada et qu’utilise désormais Hydro-Québec, on ne demande pas mieux.

On ignore toujours combien coûtera ce Ford Escape rechargeable à sa sortie en 2012.

Pas mieux, parce que la configuration même du véhicule rend l’usage, en ville comme en campagne, plutôt agréable, et que la circulation à basse vitesse permet d’apprécier le total silence de roulement du véhicule.

Un peu de technique
Concrètement, ce Ford Escape hybride rechargeable n’est qu’un hybride presque comme les autres. En matière de silhouette, outre des autocollants apposés pour l’occasion, il est presque identique à ses frères réguliers, ne serait-ce que pour un emplacement situé du côté gauche et destiné à recevoir le fil de recharge.

À l’intérieur, l’habitacle est lui aussi similaire aux traditionnels Escape, à l’exception d’un écran de commande en plein cœur de la console centrale. Cet écran est en fait un système de communication qui informe le conducteur de tous les systèmes du véhicule, incluant l’audio et la climatisation, mais aussi et surtout toutes les données en matière de consommation de carburant, et d’usage de la batterie principale.

Concrètement, l’hybride rechargeable est simplement doté d’un ensemble supplémentaire de batteries, que l’on peut recharger directement sur le réseau domestique à votre arrivée à la maison. La recharge complète, qui prend de 6 à 8 heures, permet de rouler durant 48 kilomètres, dans des conditions idéales.

Une fois cette distance franchie, et l’ensemble des batteries vidées, le véhicule se transforme en hybride ordinaire, c'est-à-dire qu’il met à profit le système combiné électrique-essence qui permet la recharge au freinage des piles secondaires.

Sous le capot, le même petit moteur quatre cylindres qui équipe déjà le Ford Escape hybride traditionnel. On a toutefois remodelé l’ensemble des systèmes, tant en matière de sécurité que de composantes mécaniques. Ainsi, les freins ont été rendus plus efficaces, de façon à maintenir une distance de freinage raisonnable malgré l’ajout de poids.

Un écran de commande en plein cœur de la console sert de système de communication qui informe le conducteur de tous les systèmes du véhicule.