Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Explorer 2011 : premières impressions

Ford Explorer 2011 : premières impressions

Se bâtir une meilleure réputation Par ,

Le Ford Explorer a longtemps été pointé du doigt comme étant un véhicule imposant sur la route, gourmand en consommation et pas très sain pour l'environnement. On l’a même un jour désigné comme véhicule dangereux, en raison notamment de sa tendance à chavirer facilement.

Aujourd'hui, Ford nous présente un tout nouveau visage pour son grand utilitaire sport. Il nous revient plus long et plus large certes, mais surtout plus vert, plus sécuritaire, plus intelligent et avec une qualité inégalée.

Aujourd'hui, Ford nous présente un tout nouveau visage pour son grand utilitaire sport. (Photo: Ford)

Et petite note pour ceux que la chose intéresse : malgré sa réputation de gros véhicule peu écolo, il s'est écoulé plus de 6 millions d’unités au fil des ans. Pas étonnant que ce gros Explorer jouisse d’une grande renommée.

Grosseur atténuée
Les ingénieurs ont fait un gros travail pour plaire aux adeptes de ce véhicule dont les besoins ont évolué. Avec un design repensé, on atténue l’effet de grosseur et il faut prendre place dans l’habitacle vaste et chaleureux pour se rendre réellement compte de la taille du mastodonte.

Ce qui distingue ce véhicule, c’est le confort. Des sièges confortables, climatisés et chauffants, l'insonorisation est impressionnante et la douceur de roulement répond aux attentes pour vous accorder de longs trajets, sans jamais se fatiguer.

La troisième rangée de sièges ne présente pas un tel répit, toutefois elle transportera votre grande famille sans problème.

Comme pour le Edge et d’autres modèles Ford, les systèmes SYNC et MyFord Touch permettront aux conducteurs et aux passagers de contrôler l’ensemble multimédia de façon vocale, puisque le système amélioré reconnaît désormais jusqu’à 10 000 commandes verbales.

Vous l’aurez compris, Ford mise beaucoup sur cette technologie, car il s’agit d’un avantage sur la concurrence. Il vous faudra bien un léger apprentissage afin de communiquer vos désirs pour ajuster la climatisation, la navigation, la radio (vous risquez d’écouter de l’opéra au lieu de votre rock quotidien à quelques reprises), par contre le système apprend littéralement de votre voix. Et vous vous y ferez rapidement.

Il faut prendre place dans l’habitacle vaste et chaleureux pour se rendre réellement compte de la taille du mastodonte. (Photo: Ford)