Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford F-150 SVT Raptor 2010 : essai routier

Ford F-150 SVT Raptor 2010 : essai routier

Le roi de la montagne Par ,

Acheter un véhicule tout terrain implique une décision assez marginale. Vous voulez une machine pour combler votre désir de franchir les sentiers ou les dunes de sable, mais vous préférez quand même que ce véhicule puisse vous servir au quotidien. Après tout, n’est-ce pas amusant de se promener en ville dans un camion complètement éclaboussé de boue dans le but de vanter votre toute récente aventure hors route?

La camionnette Raptor a été créée avec l’aide de la division SVT, le même groupe ayant développé la rugissante Shelby GT500. (Photo: Michel Deslauriers/Auto123.com)

Pour 2010, Ford a introduit un tel véhicule. Sachant très bien que malgré l’offre d’une gamme basse et de plaques de protection sur des VUS tels que leur Explorer, très peu de gens vont les conduire hors des sentiers battus, qu’ils soient conscients ou non des capacités de leur véhicule.

La camionnette Raptor a été créée avec l’aide de la division SVT—effectivement, le même groupe ayant développé la rugissante Shelby GT500. Bien que cela paraisse comme être un projet étrange pour eux, le produit final constitue en effet un très bon camion hors route.

D’abord, on l’équipe d’amortisseurs spéciaux fournis par FOX Racing Shox, qui offrent un débattement de 11,2 pouces à l’avant et 12,1 pouces à l’arrière, parfait pour franchir des surfaces dénivelées et pour sauter des dunes de sable. En fait, toute la suspension avant a été retravaillée par rapport à la F-150 conventionnelle.

Ford cite un roulement plus doux, ce n’est pas vraiment le cas : le Raptor exhibe un roulement sautillant sur les routes publiques, un peu comme les camionnettes d’il y a 10 ou 15 ans. Quand même, est certainementon le tolère aisément sur un camion extrémiste comme celui-ci.

Le Raptor dispose également d’une carrosserie plus large de 7 pouces par rapport à un F-150 ordinaire, ce qui s’avère un peu exagéré. C’est nécessaire pour abriter la voie élargie et les pneus monstres LT315/70R17. À 2 192 mm, ce véhicule demeure le plus large que j’ai personnellement roulé à ce jour sans roues doubles arrière, et ça paraît.

À 2 192 mm, c’est un des véhicules les plus larges que nous ayons roulé jusqu’à maintenant. (Photo: Michel Deslauriers/Auto123.com)