Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Fiesta berline SE 2016 : essai routier

Ford Fiesta berline SE 2016 : essai routier

Une petite voiture qui en fait gros Par ,

Pour une sous-compacte à 4 portes, la Ford Fiesta berline 2016 est fort attrayante, surtout en version intermédiaire SE, peinte en Blanc Oxford et équipée de quelques options.

À l’instar des Focus et Fusion, la petite Fiesta arbore une belle calandre inspirée de la Mustang, avec des garnitures chromées dignes d’une voiture de luxe, tandis que son parechoc avant incorpore des détails aérodynamiques et des phares antibrouillard d’allure sportive. Ses phares principaux occupent la majeure partie des coins et des clignotants sont intégrés aux boîtiers de rétroviseurs de couleur assortie à la carrosserie. À l’arrière, de jolis feux aux lentilles rouges et claires encadrent un aileron discret, tandis que le parechoc adopte un faux diffuseur au fini noir mat qui apporte une touche plus racée. 

Un intérieur spécial, sportif
L’habitacle de la Fiesta est un beau mélange de formes organiques, de plastique noir lustré, d’accents métalliques et d’affichages numériques colorés. Les cadrans logent dans des cylindres qui rappellent une moto et bénéficient d’un superbe rétroéclairage, tandis que le dessus du tableau de bord adroitement sculpté accueille un fantastique écran d’infodivertissement. Je parle bien sûr de SYNC 3, maintenant le meilleur système de la catégorie, avec une splendide infographie, une commande vocale améliorée ainsi qu’une foule d’applications déjà incluses ou à télécharger via Wi-Fi. Juste en dessous, les commandes audio sont très bien regroupées; encore plus bas, le panneau du système de chauffage et de climatisation automatique est brillamment conçu.

Ford ne fait aucune mention d’une « Special Edition » de la Fiesta, mais on devine que c’est ce que signifient les lettres SE. Ceci étant dit, les remarquables appuis latéraux des sièges, l’emploi de 3 sortes de tissu noir et les coutures argentées contrastantes me laissent plutôt croire qu’elles veulent dire « Sport Edition ». Heureusement, les sièges en question s’avèrent aussi confortables qu’enveloppants ― une bonne chose compte tenu des belles performances que peut livrer la Ford Fiesta berline 2016. 

Expérience de conduite plaisante
Sortez vos lunettes soleil de la console au plafond, agrippez le volant en cuir bien rembourré, jouez avec les boutons sur son bras gauche pour trouver votre station de radio préférée, montez le volume, reculez le levier de vitesses jusqu’à la position « S » (Sport) et enfoncez l’accélérateur. Le fringant moteur à 4 cylindres de 1,6 litre de la Fiesta génère 120 chevaux à 6 000 tours/minute et 112 livres-pied de couple à 5 000 tours/minute. C’est amplement suffisant pour une voiture qui pèse à peine 1 169 kilos (2 577 livres) en version manuelle à 5 rapports ou 1 192 kilos (2 628 livres) avec la boîte automatique PowerShift à 6 rapports, que j’ai testée. Cette dernière comprend un mode manuel.

La Ford Fiesta berline SE 2016 se montre également économe de carburant, affichant un rendement moyen de 7,6 L/100 km peu importe la boîte de vitesses choisie. Bien que sa tenue de route n’égale pas la sportive Fiesta ST, elle peut donner des leçons à la majorité de ses concurrentes tout en procurant un roulement d’une douceur surprenante. Merci à son vecteur de couple qui freine automatiquement la roue avant intérieure dans une courbe afin de favoriser un meilleur virage. Les jantes optionnelles de 16 pouces, chaussées de pneus toute saison 195/50R16, aident bien sûr aussi. 

La boîte PowerShift change de rapport de manière fluide et rapide, le moteur de base fait preuve de raffinement considérant sa petite cylindrée et la voiture dans son ensemble trouve un excellent équilibre entre confort et performance. Même les freins sont puissants; malgré la présence de tambours à l’arrière, ils comptent sur l’antiblocage et un répartiteur électronique de la force de freinage. De son côté, la suspension se montre agile en dépit d’une simple poutre de torsion à l’arrière. 

Confort et commodité
Moins complexe qu’une suspension à bras multiples, cette poutre de torsion prend moins d’espace, ce qui augmente la capacité du coffre. La Ford Fiesta berline se veut par surcroît généreuse en termes de dégagement pour les hanches, les épaules, les jambes et la tête aux places avant. Moi qui mesure 5 pieds et 8 pouces, je disposais d’environ 3 pouces pour mes genoux lorsque le siège du conducteur était placé à ma guise. Les appuie-têtes arrière sont très grands et confortables, tandis que le soutien pour le bas du dos est génial. Il y a des pochettes pour magazines et autres articles du genre au dos des sièges avant, mais pas d’accoudoir central arrière ni de commodités luxueuses telles qu’une banquette chauffante. Les baquets avant sont chauffants, eux, mais n’offrent qu’une seule intensité (au moins, ils sont très efficaces). 

Les dossiers arrière se rabattent dans la proportion 60/40 habituelle quand on a besoin de plus que les 362 litres du coffre. Toutefois, l’opération doit se faire par les portes de côté à l’aide de boutons sur lesdits dossiers au lieu d’un mécanisme à même le coffre. Sur une note positive, Ford a incorporé des appuie-têtes arrière qui se replient, de sorte qu’il n’est pas nécessaire de les enlever quand on couche les dossiers à plat.

Équipement généreux
En plus de tout ce que je viens de décrire, la version SE de la Ford Fiesta berline 2016 comprend un parebrise acoustique, des vitres à protection solaire, le télédéverrouillage des portières, une colonne de direction inclinable et télescopique, l’intégration sans fil des téléphones intelligents via SYNC, une chaîne audio AM/FM/CD à 6 haut-parleurs, un système de remplissage d’essence sans bouchon, une alarme antivol, une aide au démarrage en pente, un système de surveillance de la pression des pneus, l’antidérapage électronique AdvanceTrac, une alerte automatique en cas de collision de même que l’assortiment habituel de coussins gonflables bonifié d’un coussin pour les genoux du conducteur. 

Mon modèle d’essai incluait la boîte automatique (1 250 $); un ensemble comprenant du chrome autour des phares antibrouillard, des roues de 16 pouces, un aileron arrière, un tissu sport, un support lombaire ajustable, un pommeau de levier de vitesses garni de cuir avec insertion de chrome, SYNC 3, la radio satellite et plus encore (1 150 $); un ensemble Confort qui ajoutait des sièges avant chauffants, des rétroviseurs latéraux chauffants et un climatiseur automatique (550 $); et enfin un chauffe-moteur (100 $). Toutes ces options faisaient grimper le prix à 20 099 $ avant les frais de transport et les taxes. C’est beaucoup plus élevé que le PDSF de base de 16 049 $, mais l’équipement est aussi beaucoup plus généreux. 

Conclusion
En fin de compte, la Ford Fiesta berline SE 2016 n’est pas seulement une très bonne petite voiture pour le prix demandé; c’est aussi une très bonne petite voiture, point à la ligne.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
48%
Ford Fiesta 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Ford Fiesta Berline 2016
Ford Fiesta Berline 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :K.Tuggay
Photos de la Ford Fiesta 2016