Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Fusion 2006

Ford Fusion 2006

Une occasion en or pour Ford Par ,

Une occasion en or pour Ford

Ford Canada avait choisi le Molson Indy de Montréal sur le circuit Gilles-Villeneuve pour nous donner un avant-goût de la Fusion. Les exemplaires mis à la disposition des journalistes étaient tous des modèles de pré-production, bien que de nouvelles Fusion sortent des chaînes de montage depuis quelques semaines déjà.

En 2003, le prototype Ford 427 présenté au Salon de l'auto de Détroit s'est avéré très populaire auprès des représentants de la presse et du public. Une chose était claire à ce moment: Ford devait absolument aller de l'avant avec ce design et créer un produit capable d'attirer davantage de consommateurs dans les salles de montre à l'ovale bleu.

Pour sa toute nouvelle Fusion, Ford a plongé dans son vaste éventail de plate-formes et a retenu l'excellent châssis de la Mazda 6. Afin de corriger son seul véritable défaut, soit l'étroitesse des places arrière, Ford a allongé l'empattement de 55 mm et la largeur de 30 mm. La rigidité en torsion a même été accrue de près de 13 %. Le résultat est un plus grand dégagement pour les jambes et les pieds à l'arrière, ce qui plaira aux adultes de toutes tailles. La Fusion offre également à ses occupants un espace généreux au niveau des épaules et des coudes. Par ailleurs, la carrosserie au complet est l'aboutissement d'un design entièrement
numérique - une première chez Ford. Chemin faisant, le constructeur américain a pu devancer de six mois le lancement officiel de la voiture.

Le produit fini est très attrayant; en fait, il s'agit probablement de la silhouette la plus séduisante depuis la Ford Taurus 1986 (à l'exception bien sûr de la Mustang et de la GT). La ligne de caisse de la Fusion s'élève vers l'arrière sans compromettre la visibilité latérale, une tendance qui se répand de plus en plus rapidement. Le faciès, avec sa calandre horizontale à trois lames chromées, est hautement évocateur de la 427. De tous les angles, la Fusion arbore de belles lignes fluides qui la font paraître plus petite que ses dimensions extérieures le suggèrent.

Malgré cela, l'habitacle est spacieux et confortable. Les sièges procurent suffisamment de support pour un usage prolongé et fréquent. Les cadrans, comparativement à ceux du Freestyle, de la Five Hundred et de la Taurus, sont très ornés, clairs et de belle apparence. Les commandes de l'audio et de la climatisation sont identiques à celles qu'on retrouve dans les autres véhicules de Ford et, par conséquent, faciles à utiliser.

En termes de sécurité, la Fusion est munie de deux sacs gonflables avant de série, de rideaux gonflables latéraux optionnels, de freins à
antiblocage avec répartition électronique de la force de freinage ainsi que de ceintures à dispositifs de tension et limiteurs de force. D'après les simulations de collisions de Ford, la Fusion devrait être assez solide pour se mériter une cote de cinq étoiles lors des tests de collision internationaux.

La Mazda 6 est réputée pour sa conduite dynamique; Ford a voulu reproduire cette vertu sans négliger le confort de roulement auquel s'attendent la majorité des acheteurs de Ford. Après le châssis, le géant américain a fouillé un peu plus dans ses ressources et il en a tiré le I-4 de 2,3 litres de la Focus ST ainsi que le V6 Duratec de 3,0 litres de la Mazda 6. Ses estimations étant relativement conservatrices, les nouvelles normes SAE ont démontré que les deux moteurs affichaient une cote de puissance supérieure aux prévisions de Ford.