Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Fusion SE 2008 : essai routier

Ford Fusion SE 2008 : essai routier

Sans reproche... ou presque Par ,

Au Canada, on préfère les voitures compactes alors qu'aux États-Unis, c'est les intermédiaires qui ont la cote. Il y a plusieurs raisons qui expliquent pourquoi on achète des véhicules plus petits : coût plus élevé de l'essence, pouvoir d'achat moindre, prix de vente plus élevés, et j'en passe.

Sans être un chef-d'oeuvre, cette berline est agréable à l'oeil et séduit avec ses lignes simples mais efficaces.

Pourtant, une berline intermédiaire de base n'est pas vraiment plus chère qu'une compacte bien garnie d'équipement. Que préférez-vous? D'accord, la voiture intermédiaire ne sera pas aussi bien équipé, et peut-être pas aussi frugale en carburant, mais elle compense en confort de roulement, en raffinement et en espace.

Moteur adéquat sans être brillant
Le 4-cylindres de 2,3 litres sous le capot de la Fusion SE développe 160 chevaux et un couple de 156 lb-pi. Munie de la boîte manuelle à 5 rapports, la voiture se déplace avec vigueur mais pas avec férocité : les accélérations de 0 à 100 km/h prennent 9,5 secondes. Par contre, l'embrayage et le levier de vitesses s'opèrent très bien.

Ce moteur, que l'on retrouve également dans plusieurs produits Ford et Mazda, devient plutôt bruyant à haut régime. Sur l'autoroute, le 4-cylindres fait grimper le niveau sonore de l'habitacle; les moteurs de base des Honda Accord et Toyota Camry sont plus silencieux.

Côté consommation, ma moyenne de 10,9 n'est pas si mal, mais encore une fois, ce n'est pas tout à fait à la hauteur de ce que les 4-cylindres Honda et Toyota peuvent accomplir.

La Fusion a toujours eu de bons réflexes, et c'est même le cas du modèle SE. Malgré un peu de roulis de caisse, la voiture tient bon dans les courbes et démontre une assurance lorsqu'on la pousse un peu fort. La direction est communicative et bien dosée.

Toujours belle
Ça fait maintenant trois ans qu'on voit la Fusion sur les routes, et je trouve qu'elle vieillit bien. Sans être un chef-d'oeuvre, cette berline est agréable à l'oeil et séduit avec ses lignes simples mais efficaces.

Les phares qui s'étendent dans le capot et la grille de calandre chromée donne une allure distincte à la Fusion par rapport aux autres berlines provenant du Japon et de la Corée, entre autres. Les feux arrière me rappellent tellement la Honda Prelude des années '90, une voiture que j'ai bien aimé.

À l'intérieur, c'est gris longtemps, mais ce n'est pas déprimant. La garniture en simili fibre de carbone sur le bloc d'instruments central n'est pas très convaincante, mais elle coupe la monotonie un peu.

Ce moteur devient plutôt bruyant à haut régime.