Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

GMC Sierra 2001 : essai routier

GMC Sierra 2001 : essai routier

La GMC Sierra C3, unique en son genre Par ,

Nous l’avons déjà présentée au début de l’automne, mais elle est maintenant sur le marché cette fameuse GMC Sierra C3. Depuis quelques années, la marque GMC veut se distinguer de sa jumelle du passé, Chevrolet (dans le domaine de la camionnette). La C3 en est un exemple parfait.

GMC Sierra C3Mais alors que l’on pourrait croire que GMC est à la poursuite de la renommée de la Ford F-150 Lightning SVT, la C3 en est totalement différente. La C3 n’est pas nécessairement un pick-up de performance. C’est plutôt une version grand tourisme du traditionnel pick-up américain. Sous le capot, on retrouve le V-8 6,0 litres de 325 chevaux (25 de plus que ce qu’on peut voir dans une 2500 de base). Celui-ci est combiné à une transmission automatique à quatre rapports et de là, à une traction intégrale standard (à viscocoupleur) qui envoie 62 % de la puissance aux roues arrière et 38 % à celles d’avant. Cet ensemble permet des temps d’accélération de 0 à 100 km/h autour des huit secondes. Les accélérations sont franches et les reprises sûres et surtout impressionnantes. Cependant, ces performances coûtent cher? en essence!

GMC Sierra C3L’intérieur présente une finition supérieure à ce que l’on peut voir sur les autres produits concurrentiels. La cabine à deux portes et deux battants arrière ouvrants présente une sellerie de cuir aux sièges baquets d’avant et à la grande banquette arrière pouvant asseoir trois personnes. Le tableau de bord est le même que celui des autres camionnettes GMC, mais on peut y voir plus de luxe dans la finition. La stéréo inclut le chargeur de DC à six disques intégré au tableau de bord. Mentionnons la présence du système OnStar qui aidera le conducteur à trouver son chemin, un comptoir bancaire, un hôtel ou tout autre aide routière par téléphonie cellulaire.

GMC Sierra C3Mes premiers tours de roue à bord de la C3 se firent en Californie lors de la présentation anticipée de ce véhicule. Évidemment, l’emphase était mise sur la performance. J’ai eu la chance de pouvoir exploiter les capacités de cette Sierra sur une route sinueuse et je peux vous dire que pour un pick-up nord-américain, il affiche une tenue de route exemplaire. Il mord à la route dans les courbes même s’il est poussé outre les limites normales d’un tel véhicule. OK, ce n’est pas une voiture de sport. Mais son comportement routier est étonnant.

GMC Sierra C3Plus récemment, j’ai remis la main sur une C3. Encore une fois, j’en fus agréablement surpris. Le V-8 a des réponses remarquables malgré son poids évident. La transmission automatique fonctionne avec précision, comme l’on s’y attend. Et vu que c’est un pick-up, il peut charger jusqu’à plus de 1 700 livres dans la caisse de six pieds. Le freinage est appuyé de l’ABS, mais il faut quand même une certaine distance pour stopper un tel véhicule. Pour ceux que ça intéresse, la Sierra C3 peut tirer des remorques jusqu’à 8 700 livres. Quant au confort routier, il est évident que la suspension est un peu ferme, mais elle n’est pas si inconfortable.

La C3 n’est pas nécessairement un véhicule hors route, même si elle est à traction intégrale. Elle est certes capable sur des roues de terre ou de gravier, mais elle n’est pas destinée à des excursions hors route. Cependant, avec son allure des plus modernes et ses atouts de grand tourisme, la GMC Sierra C3 est peut-être le début d’un nouveau créneau de pick-up.