Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la Honda Accord hybride 2021 : dans le mille

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Auto123 met à l'essai la Honda Accord hybride 2021.

La Honda Accord a un curieux statut. En plus de faire partie d’une catégorie en déclin, c’est une berline populaire de taille intermédiaire, ce qui est rarement excitant. Alors, pour l’inclure parmi les créations palpitantes et abordables réalisées au fil des ans par Honda, il faut faire preuve d’imagination. Or, contre toute attente, l’écusson « Hybrid » (oui, en anglais) ornant la voiture qu’on aperçoit sur ces photos annonce quelque chose de plus surprenant qu’on ne l’imaginerait.

Au premier coup d’oeil, on voit bien que cette berline hybride a quelque chose de particulier. Son allure « fastback » accentuée, qui rappelle l’Audi A7, n’est certes pas la norme de cette catégorie, pas plus que sa lunette inclinée. En observant son profil, on croirait même qu’il n’y a pas de coffre, du moins jusqu’à ce qu’on appuie sur le bouton qui télécommande l’ouverture de son couvercle, par ailleurs très court.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

Honda Accord hybride 2021, avant
Photo : D.Heyman
Honda Accord hybride 2021, avant

Vue de l’avant, l’Accord n’a rien d’ordinaire non plus. Avec son « monosourcil » et ses blocs optiques à neuf projecteurs, sans oublier l’écusson bleuté de Honda, cette berline se distingue radicalement de ses rivales, mais aussi de n’importe quelle autre automobile en général. Ce design ne fait pas l’unanimité, certes, mais personne ne contredira qu’il paraisse futuriste, une qualité qui sied particulièrement bien à une voiture hybride. C’est d’autant plus vrai depuis que la Clarity, une berline aussi grosse à l’allure pour le moins excentrique, a disparu du catalogue.

À bord, par contre, je dirais que l’apparence est beaucoup plus classique que futuriste. Le design est simple et dénué d’artifices, comme le démontrent les buses centrales de forme très traditionnelle, et l’écran d’infodivertissement (à l’affichage net et coloré) qui semble bêtement « collé » au centre de la planche de bord (plutôt que d’y être encastré, comme on le voit dans plusieurs autres modèles contemporains).

Par contre, les commandes à boutons-pression de sa boîte de vitesses sont de conception avant-gardiste. On en voit de plus en plus souvent dans les modèles récents et, d’ailleurs, Honda a adopté cette conception très tôt au cours des dernières années — ou plutôt décennies (non, Edsel ne compte pas ici). Cette conception a l’avantage de réduire l’encombrement de l’habitacle. Il fait en sorte, par exemple, que rien ne peut accrocher mon sac de voyage, lorsque je le jette avec indifférence sur le siège du passager avant, en embarquant !

Honda Accord hybride 2021, intérieur
Photo : D.Heyman
Honda Accord hybride 2021, intérieur

Contrairement au volant, qui est chargé de commutateurs de tous genres, avec son petit bouton de démarrage teinté de rouge, la planche de bord a un aménagement plutôt minimaliste. Au fond, ça rend l’intérieur plus aéré, plus dégagé, même dans les petits coins sombres de l’Accord Touring, le modèle haut de gamme dont j’ai fait l’essai.

En optant pour la version Touring, on obtient, entre autres équipements, une sellerie de cuir, des sièges avant ventilés avec mémoires de réglages pour le siège du conducteur, un volant chauffant, un affichage tête-haute, un siège électrique pour le passager avant, des roues en alliage de 19 pouces, des amortisseurs adaptatifs et un système de détection d’obstacles dans les angles morts. Cela s’ajoute à l’écran tactile de 7 pouces du système d’infodivertissement, la caméra de recul multiangle, le démarreur à distance, le système de recharge sans fil pour cellulaires et la compatibilité avec Android Auto et CarPlay d’Apple. Vous trouvez ça luxueux ? Eh bien, dès qu’on monte à bord, on se sent justement dans une voiture de luxe.

Qui plus est, les sièges avant sont confortables et amples, et la position de conduite est parfaite, comme c’est souvent le cas avec les produits Honda. Cela signifie un volant qui se prend bien en main, des sièges qui soutiennent bien le corps (bien que le coussin un peu plat soit parfois rendu glissant par le cuir) et des commandes au bout des doigts.

Honda Accord hybride 2021, profil
Photo : D.Heyman
Honda Accord hybride 2021, profil

Cependant, avec un toit aussi courbé à l’arrière, on sacrifie naturellement un peu de confort. Le dégagement réduit pour la tête à l’arrière est le prix à payer pour cette belle silhouette et, là-dessus, l’Accord s’apparente à la Toyota Camry et la Hyundai Sonota. Au moins, l’Accord procure plus d’espace au niveau des jambes qu’une Sonata pour ces places-là.

Heureusement, la motorisation hybride n’a pas rendu le coffre de cette Honda moins pratique. D’abord, avec 473 litres de volume utile, son coffre s’avère très spacieux, bien que son couvercle découvre une ouverture réduite peu pratique. Ensuite, les dossiers rabattables 60/40 de sa banquette arrière permettent de prolonger l’aire de chargement selon les besoins du moment.

Un 4-cylindres de 2,0 litres et un moteur électrique procurent à cette Accord une puissance nette de 212 chevaux et 232 lb-pi de couple. Même cette motorisation hybride hausse la masse à 1 567 kg, la capacité d’accélération est plus que satisfaisante. Par ailleurs, il faut souligner que, grâce à une conception efficace signée Honda, la masse n’est pas si élevée comparativement à celle des versions Touring qui n’ont qu’une motorisation thermique.

Honda Accord hybride 2021, moteur
Photo : D.Heyman
Honda Accord hybride 2021, moteur

Bien que les performances soient très satisfaisantes, on ne choisit pas une berline hybride pour rivaliser de rapidité avec les copains. La consommation de carburant est sans doute la priorité numéro un de l’acheteur. Pour cela, on n’est pas déçu avec l’Accord hybride, même si notre véhicule d’essai n’a pas atteint la cote moyenne de 5,0 litres / 100 km que fait miroiter le constructeur.

Dans mon cas, j’ai obtenu 5,2 litres et 5,6 litres / 100 km lors de deux séances d’essais distinctes réalisées sur un trajet de 107 kilomètres. La première cote a été obtenue en faisant un peu d’hyperkilométrage (ce que les anglophones appellent hypermiling), en coupant la climatisation et en maintenant les vitres fermées sur l’autoroute. J’employais aussi le système de récupération d’énergie à son plus haut niveau, en appuyant sur la palette fixée à l’arrière du volant, à droite. Cette initiative engendre cependant des ralentissements intenses dès qu’on relâche l’accélérateur, je vous le dis !

Par ailleurs, la cote de 5,6 litres /100 km a été obtenue en effectuant le même trajet, mais en conduisant de manière plus normale. Je me suis même offert le luxe de la climatisation lors de ce second essai ! Or, les quatre dixièmes de litre consommé en plus à cette occasion sont, à mon avis, négligeables puisqu’ils se sont révélés nécessaires pour rendre la conduite simplement agréable. Après tout, n’est-ce pas ce que recherche tout conducteur, surtout avec une voiture de luxe ?

Honda Accord hybride 2021, trois quarts arrière
Photo : D.Heyman
Honda Accord hybride 2021, trois quarts arrière

Cette part de plaisir va de pair, d’ailleurs, avec le confort des sièges et le roulement princier que procurent les amortisseurs adaptatifs. Ce dispositif aplanit les défauts du revêtement et contribue à rendre la direction précise, un petit plus pour l’agrément de conduite.

Il est intéressant de noter qu’Acura, la division de produits de luxe de Honda, n’offre pas une gamme d’automobiles aussi diversifiée. Les utilitaires de cette marque sont d’ailleurs nettement plus populaires que ses voitures. D’ailleurs, après avoir conduit une automobile comme l’Accord Touring, cela ne me surprend nullement. Alors, lorsqu’on recherche une berline aussi écoperformante que rapide et luxueuse provenant du constructeur nippon Honda, le choix est simple : on opte pour l’Accord Touring.

On aime

Motorisation efficace
Comportement routier agréable
Intérieur dégagé
    
On aime moins

Dégagement pour la tête à l’arrière
Transitions perfectibles entre le mode hybride et le mode thermique
    
La concurrence principale

Hyundai Sonata hybride
Toyota Camry hybride

Honda Accord hybride 2021, arrière
Photo : D.Heyman
Honda Accord hybride 2021, arrière

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Honda Accord 2021
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Heyman
Photos de la Honda Accord hybride 2021