Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Civic Coupé EX 2015 : essai routier

Honda Civic Coupé EX 2015 : essai routier

Une bonne habitude Par ,

L’être humain aime l’habituel, le familier. Nous mangeons dans les mêmes restaurants, magasinons dans les mêmes magasins, regardons les mêmes émissions de télé… Bref, nous n’aimons pas beaucoup le changement en général.

C’est pareil avec les véhicules. On entend souvent des personnes dire : « C’est ma 4e Civic/Corolla/F-150 en 20 ans. » J’imagine qu’elles manquent un peu d’originalité ou d’inspiration, mais une chose est sûre : pour les constructeurs automobiles, ces fidèles clients viennent réaffirmer la qualité de leurs produits.

Bien entendu, pour connaître du succès, il faut que les produits en question sachent répondre aux besoins et aux désirs des consommateurs, sans que ceux-ci passent leur temps au garage, et idéalement pendant de nombreuses années. La Honda Civic roule sa bosse depuis plus de 40 ans et elle n’a pratiquement jamais perdu sa cadence. 

En attendant le retour de la Civic à hayon…
L’abandon de la Civic à hayon lors de la 7e génération en a attristé plusieurs et la pathétique Civic SiR qui a suivi n’a fait que tourner le fer dans la plaie. Malgré cela, la compacte de Honda est la voiture la plus vendue au Canada depuis une bonne quinzaine d’années. 

En attendant le retour du modèle à hayon, j’ai dû me contenter d’essayer une Honda Civic 2015 en format coupé EX avec boîte manuelle (21 350 $). Moins populaire que la berline et les versions automatiques, cette voiture a quand même ses mérites. 

Je suis un homme simple (pas vraiment) qui sait aimer les designs simples, mais la Civic ne m’impressionne pas depuis le lancement de la 8e génération en 2006. Le coupé ne change rien. Mais qui suis-je pour critiquer le style? Tout ce que je peux ajouter, c’est qu’à moins de vous procurer un exemplaire de la future Type-R, jamais vous ne ferez tourner les têtes avec votre Civic – même s’il s’agit d’une sportive Si. Les lignes du coupé manquent cruellement de fluidité et d’harmonie : on dirait que le devant et le derrière proviennent de voitures différentes.

Tout y est
À l’intérieur, le tableau de bord est le fruit d’un gros travail de design, mais en privilégiant autant le conducteur, Honda a oublié le côté passager. J’aime l’écran central, contrairement au système à 2 écrans du Pilot, par exemple. La bonne ergonomie nous permet de nous adapter rapidement au décor et l’espace aux places avant est généreux. La qualité d’assemblage, naturellement, est fidèle à la réputation de la marque.

La version EX s’avère prisée des acheteurs en raison de son équipement : climatiseur automatique, caméra de recul et accès sans clé – tout ça inclus de série. En revanche, le système de surveillance des angles morts LaneWatch de Honda cause beaucoup de distraction et ne sert absolument à rien selon moi. Dieu merci, on peut le désactiver. 

La conduite de Honda, encore une fois
La clé, évidemment, c’est l’expérience de conduite et le fonctionnement de la voiture dans la vie de tous les jours. C’est pour ça que les gens achètent la Honda Civic et en redemandent. Elle est agréable sur la route et, chaque fois que j’ai l’occasion de passer une semaine en sa compagnie, je sais que je vais me payer du bon temps. Ici, le coupé manuel a rendu les choses un peu plus intéressantes. 

Oubliez les performances légendaires et les dérapages contrôlés à la Rapides et dangereux; malgré une légère hausse de puissance, le moteur à 4 cylindres de 1,8 litre de la Civic est tout au plus adéquat avec ses 143 chevaux et 129 livres-pied de couple. Comme c’est la coutume chez Honda, il faut aussi le faire tourner à plus de 4 000 tours/minute pour que l’action commence. Le gros creux entre l’apogée du couple (4 300 tours) et celle de la puissance (6 500 tours) n’aide pas. Bref, la Honda Civic 2015 n’est pas une voiture rapide.

Néanmoins, le plaisir est au rendez-vous grâce à une boîte manuelle à 5 rapports dont la pédale d’embrayage est facile à doser et dont le levier de vitesses se déplace librement d’une coche à l’autre. La cavalerie modeste du 4-cylindres est donc bien mise à profit. Faire correspondre le régime du moteur avec le rapport engagé est un jeu d’enfant ou presque, ce qui se traduit par des élans amusants.

La Civic Coupé EX 2015 se conduit comme une vraie Honda, mais peut-être de façon un peu plus feutrée que dans le bon vieux temps (probablement une bonne chose pour les nouveaux acheteurs). Sa direction à assistance électrique demeure franche, quoique très légère, tandis que ses freins à disque aux 4 roues (freins arrière à tambour en version de base LX) conviennent amplement aux rigueurs du train-train quotidien. 

Quelles sont les alternatives?
Difficile de reprocher quoi que ce soit à la Honda Civic, surtout si vous désirez un coupé abordable, car il n’existe que 2 alternatives sur le marché : la Kia Forte Koup et la Scion tC. Le choix est simple. 

Si vous magasinez pour une berline ou un modèle à hayon, alors là, vous êtes servi. Mon top 3 se compose de la Mazda3, de la Subaru Impreza et de la Volkswagen Golf (malgré le scandale des émissions). Vous optez pour la Civic? Félicitations! Vous avez pris une bonne décision, la valeur sûre.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Honda Civic 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Honda Civic EX 2015
    Honda Civic EX 2015
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Photos :S.D'Amour
    2015 Honda Civic EX Coupe pictures