Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda CR-V 2017 : premières impressions

Honda CR-V 2017 : premières impressions

Honda entend bien redevenir le numéro un des VUS compacts Par ,

Victoria, Colombie-Britannique. Le monument « Mile 0 »  à l'intersection de Douglas Street et Dallas Road à Victoria marque le début (ou la fin) de l’autoroute transcanadienne. On ne peut pas vraiment aller plus loin vers l’Ouest que l’île de Vancouver, du moins sur la terre.

Le lancement du tout nouveau Honda CR-V 2017 dans la capitale de la 3e province la plus peuplée au pays est donc approprié : le CR-V pourrait lui aussi porter la mention « Mile 0 », car il a été l’un des premiers VUS compacts sur le marché. 

Or, ce segment a explosé au cours des 20 dernières années et continuera encore de prendre de l’expansion, surtout au Canada. Jeep, Mazda, Nissan, Hyundai, Kia, Chevrolet et tous les autres offrent au moins un modèle. Le Ford Escape domine actuellement les ventes, suivi du Toyota RAV4

Le CR-V a déjà occupé la première place du classement, mais sa popularité a chuté, de l’aveu même de Honda, parce que son look n’était pas assez audacieux, que sa performance laissait un peu à désirer, que son habitacle était ordinaire et que bon nombre de concurrents en donnaient plus aux acheteurs pour leur argent. Qu’a donc fait le constructeur japonais pour remédier à la situation?

Un design qui envoie un message
Pas besoin de le regarder longtemps pour constater toutes les retouches apportées au Honda CR-V 2017. Si la 5e génération avait subi une belle mise à jour en fin de vie, la nouvelle et 6e génération évolue de façon grandiose.

Ce qu’on retient d’abord, c’est la calandre tridimensionnelle de Honda qui prend ici encore plus d’ampleur. Les réactions ont été mitigées jusqu’à maintenant, surtout dans le cas de la Civic, mais j’aime ce look : c’est très différent de ce qu’on voit ailleurs, mais pas assez pour réclamer la tête du designer en chef. De chaque côté, les lentilles de phares adoptent de belles lignes agressives; des feux de jour à DEL sont inclus de série et des phares à DEL sont disponibles sur certaines versions.

Puisqu’on en parle, le Honda CR-V propose 4 versions et, hormis celle de base, elles comprennent toutes un moteur turbo et une traction intégrale : LX (26 690 $ avec TA, 29 490 $ avec TI), EX (32 990 $), EX-L (35 290 $) et Touring (38 090 $). Ces prix sont légèrement supérieurs à ceux de cette année, mais ils s’accompagnent d’au moins 16 caractéristiques additionnelles (20 pour le CR-V LX de base, qui coûte seulement 400 $ de plus). Les jantes en alliage de 17 pouces sont un exemple, elles qui remplacent les jantes en acier de 16 pouces. 

C’est une bonne chose que Honda offre des roues de plus grand diamètre (18 pouces sur toutes les versions supérieures), car le nouveau CR-V arbore des ailes élargies qui requièrent de plus grosses pointures en dessous. Le résultat est une posture plus trapue, plus athlétique, ce qu’accentuent les 2 embouts d’échappement et la nouvelle forme du capot. 

Dans l’ensemble, le Honda CR-V 2017 ne manque vraiment pas de style et il a autant fière allure que n’importe quel rival, surtout peint en rouge Lave comme vous voyez sur ces images.

Plus d’espace et de technologies
Pour 2017, le Honda CR-V offre le plus d’espace de chargement dans la catégorie, notamment grâce à un gain de 40 millimètres au niveau de l’empattement, ce qui influencera beaucoup de clients potentiels. Encore mieux, il n’est plus nécessaire de replier l’assise de la banquette dans le plancher avant de rabattre le dossier à plat. On n’a qu’à tirer sur un simple levier pour obtenir une aire de chargement plane et longue de 1,8 mètre — parfait pour des bâtons de hockey. Notez aussi que le plancher arrière est ajustable en hauteur. 

L’accès au chargement est facilité en versions EX-L et Touring par un hayon assisté. On peut régler le degré d’ouverture à notre guise, ce qui est génial dans un stationnement souterrain où le plafond est bas, par exemple. Il s’active en balayant le pied sous le parechoc arrière (une des commodités que les clients demandent le plus, selon Honda), donc pas besoin des mains. Sauf quelques exceptions, il a toujours bien fonctionné durant notre court essai routier. 

Au niveau de l’habitacle, les passagers arrière du Honda CR-V 2017 ont 53 millimètres de plus qu’avant pour leurs jambes et ça paraît. Moi qui mesure 6 pieds et 3 pouces, même en reculant le siège du conducteur pour quelqu’un de mon gabarit, mes genoux ne touchaient pas au dossier. C’est impressionnant. D’un autre côté, en s’assoyant à l’arrière, on sent un peu plus le véhicule rebondir quand la chaussée devient ondulée. Ce n’est pas une raison pour faire une croix sur le CR-V, mais on le remarque. 

Une autre chose qu’on remarque, c’est la façon dont on contrôle la radio. Eh oui, jusqu’à tout récemment, il n’y avait qu’un minuscule bouton pour l’allumer et 2 autres boutons tout aussi petits pour ajuster le volume. Je ne parle pas des commandes au volant, car rares sont les conducteurs qui ont l’habitude de s’en servir. De nombreux clients se sont plaints, si bien que Honda a décidé de ramener une bonne vieille molette pour remplir les 2 fonctions. J’adore.

Pour le reste, l’interface multimédia du Honda CR-V 2017 est très bonne. Un écran tactile de 7 pouces est inclus de série dans toutes les versions, tandis que le système est compatible avec Apple CarPlay et Android Auto. Par ailleurs, un plateau antidérapant sur le dessus de la console centrale permet de ranger notre téléphone intelligent une fois branché. Ce plateau est coulissant, donc il ne bloque pas l’accès au compartiment juste en dessous, mais j’aurais préféré un système de recharge sans fil à la place de la surface antidérapante, comme Toyota l’offre dans son RAV4.

En passant, le système de navigation Garmin est réservé au CR-V Touring, alors que la version EX-L se dote maintenant d’un volant chauffant et de sièges chauffants — 2 items exclusifs au modèle canadien.

Aides à la conduite et moteur turbo 
Certains diront à la blague que le retour de la molette du volume est la plus grande nouveauté de 2017 en matière de technologie, mais cet honneur revient plutôt à Honda Sensing, une série de dispositifs de sécurité qu’on retrouve dans tous les CR-V à rouage intégral. Ça comprend un système de prévention des collisions par freinage avec alerte de risque de collision frontale, un système d'atténuation de sortie de route avec alerte de sortie de voie, une aide au maintien de voie et un régulateur de vitesse adaptatif. 

Ce dernier s’avère fort pratique et il fonctionne de manière transparente. Par contre, les systèmes d’avertissement et de prévention de sortie de voie sont excessivement sensibles en ligne droite et beaucoup trop envahissants dès que la route devient sinueuse. Je ne parle même pas d’épingles; juste des virages qui ne demandent aucun freinage lorsqu’on respecte la limite de vitesse.

C’est bon de les avoir, mais utilisez-les avec modération.

Contrairement à la plupart de ces systèmes de sécurité qu’on peut désactiver, le nouveau moteur turbocompressé de 1,5 litre du Honda CR-V 2017 est toujours actif. C’est le même que dans la Honda Civic, mais il génère 17 chevaux de plus (190 au lieu de 173) et un couple de 179 livres-pied. C’est nettement plus de puissance que le RAV4 ou encore l’Escape EcoBoost de 1,6 litre. Par surcroît, l’Agence de protection de l’environnement (EPA) aux États-Unis nous dit que le CR-V consomme moins d’essence que ses 2 concurrents et même l’ensemble des VUS compacts sur le marché.

Voilà qui est fantastique. Disons merci en partie aux volets de calandre actifs et au dessous plat du véhicule qui améliorent l’aérodynamisme. Le roulement est aussi plus silencieux que par le passé. À ce sujet, un système de neutralisation active du bruit se retrouve dans toutes les versions du CR-V 2017.

Revenons au moteur turbo, qui fait des merveilles au chapitre de la conduite. Les départs arrêtés sont vifs et je n’ai jamais souhaité avoir plus de puissance, à part peut-être dans certaines montées plus abruptes. Il faut toutefois se contenter d’une boîte automatique à variation continue. Oui, celle du nouveau Honda CR-V ne brime pas trop les accélérations, mais le bruit qu’elle engendre finit par irriter. Cette boîte comprend 3 programmes, soit D, S et L, ce dernier étant bien apprécié dans les côtes et les dépassements. 

Enfin, le Honda CR-V 2017 mise sur de nouveaux réglages de suspension et des freins de plus gros calibre. Il se montre agile dans ses déplacements tout en faisant preuve d’un roulement incroyable. Ajoutez à cela un système de traction intégrale capable d’acheminer 40 % du couple à l’essieu arrière et de le répartir ensuite entre la gauche et la droite et vous obtenez un véhicule qui inspire beaucoup plus confiance sur la route. Sur les chemins glissants que nous avons rencontrés, le système a fonctionné comme un charme, intervenant efficacement pour nous garder sur le droit chemin sans jamais nous brusquer.

Conclusion
Tel qu’évoqué en début d’article, Honda avait une liste précise de points à améliorer pour que le CR-V redevienne la référence des VUS et multisegments compacts. J’ai essayé tous les modèles dans cette catégorie et je peux vous dire que les nombreux changements apportés au CR-V 2017 lui donnent de très bonnes chances de remonter sur la plus haute marche du podium. 

Autrement dit, le Honda CR-V revient au Mile 0. 

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
89%
Honda CR-V 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Honda CR-V 2017
Honda CR-V 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Heyman
Photos du Honda CR-V 2017