Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford Escape SE Sport 2017 : essai routier

Ford Escape SE Sport 2017 : essai routier

Un nouveau look et un ensemble Sport pour l’Escape Par ,

Avec l’arrivée du Ford Escape 2017, le nouveau visage de Ford sourira à plus de gens que jamais. En effet, l’Escape est l’un des modèles Ford les plus vendus et aussi l’un des multisegments les plus populaires au Canada et aux États-Unis.

Sans être totalement nouveau, il affiche un look résolument plus moderne avec une calandre trapézoïdale et des phares amincis au lieu de l’ancien faciès plus ou moins attrayant (et d’allure assez bon marché).

Un ensemble Sport qui ajoute du piquant
Pour 2017, Ford propose un nouvel ensemble sport SE qui rehausse énormément le style de l’Escape. Regardez-moi ces jantes de 19 pouces au fini noir! Elles se marient superbement à la carrosserie Rouge rubis (450 $) et je suis resté bouche bée la première fois que j’ai aperçu le véhicule. 

Ledit ensemble requiert un supplément de 1 500 $ et sa valeur dépend de votre besoin d’avoir un Ford Escape d’allure plus sportive (et le nouveau volant gainé de cuir qui en fait aussi partie), car il n’améliore nullement sa performance.

Personnellement, je trouve que cet extra de 1950 $ (ensemble sport SE et peinture Rouge Rubis) n’est pas une mauvaise affaire. Après tout, Jeep, Subaru, Hyundai et d’autres ont récemment donné un look plus audacieux à leur multisegment compact; plusieurs de ceux qui envisagent l’Escape doivent surement rechercher la même chose.

Par contre, je dois dénoncer quelques irritants. D’abord, pourquoi les designers de Ford continuent-ils de mettre de fausses bouches d’air en plastique sur les ailes? On dirait qu’elles ont été achetées chez Canadian Tire et, comme vous l’aurez deviné, elles ne sont que des parures. Ensuite, l’espace entre les ailes et les pneus à l’arrière me paraît exagéré, même avec des roues de 19 pouces. On peut voir les amortisseurs quand on se tient debout à côté du véhicule, ce qui n’est pas le cas habituellement dans la catégorie.

Pour le reste, le Ford Escape 2017 est pas mal beau.

Qu’en est-il à l’intérieur?
Les changements dans l’habitacle ne sont pas aussi évidents, mais ils ont leur utilité. Le décor est moins encombré grâce à un levier de vitesses qu’on a déplacé et de nouveaux rangements permettent de transporter plus d’articles. L’espace n’est pas plus généreux qu’avant, mais on respire mieux grâce au toit ouvrant à double panneau qui couvre la majorité du plafond et inonde l’habitacle de lumière. Encore mieux, il réduit à peine le dégagement pour la tête, ce qui est important pour un grand conducteur comme moi.

La banquette arrière divisée 60/40 nous oblige à tirer un levier pour rabattre les dossiers et à appuyer sur un bouton pour replier les appuie-têtes. Dommage que l’opération se fasse en 2 étapes, mais au moins on obtient une aire de chargement tout à fait plane qui peut engloutir jusqu’à 1 925 litres de bagages ― un peu moins que dans les Honda CR-V et Toyota RAV4, mais plus que dans les Mazda CX-5, Hyundai Tucson et Kia Sportage.

J’ai trouvé le volant un peu trop incliné vers l’avant. En revanche, les sièges s’avèrent confortables. Les grands voyages ne poseront donc aucun problème, quoique les assises un peu courtes risquent d’ennuyer les personnes aux longues jambes.

Vous aimez la techno? Vous serez servi!
Bien que le nouveau Ford Escape 2017 soit l’un des derniers véhicules de l’ovale bleu à profiter d’une refonte stylistique, il est l’un des premiers à bénéficier du nouveau système d’infodivertissement SYNC 3.

Ce dernier élimine l’interface à quadrants peu rapide et peu attrayante de l’ancienne génération au profit d’une infographie beaucoup plus claire et précise avec des menus plus conviviaux. Toutes les commandes principales se retrouvent désormais au bas de l’écran tactile de 8 pouces et leur bonne dimension les rend faciles à manipuler en conduisant. Il y a même un GPS de type Google Maps.

Ajoutez à cela la compatibilité avec Apple CarPlay de même qu'Android Auto et Ford a soudainement remplacé l’un des pires systèmes d’infodivertissement sur le marché par l’un des meilleurs. Il faut choisir la version intermédiaire SE pour avoir l’option, cependant (non disponible en version de base S).

En plus de son beau recouvrement en cuir, le nouveau volant comporte des boutons plus faciles à consulter et à enfoncer. Ceux du volume et du menu sur l’ancien volant étaient d’une forme étrange et devenaient parfois invisibles; à la place, on dispose sur chaque bras d’un pavé directionnel fort simple à utiliser. Ça donne un look moins futuriste, certes, mais vous aimerez beaucoup plus vous en servir.

Un moteur turbo, mais…
Alors que le Ford Escape 2017 conserve le moteur de base à 4 cylindres de 2,5 litres, mon modèle d’essai SE renfermait un EcoBoost turbocompressé de 1,5 litre développant 179 chevaux et 177 livres-pied de couple. Ce ne sont pas des chiffres très élevés, mais la puissance coule tout en douceur.

Partout sauf dans les côtes les plus abruptes, cet Escape obéissait merveilleusement aux pressions sur l’accélérateur. Le couple maximal est accessible dès 2 500 tours/minute, ce qui signifie que la boîte automatique à 6 rapports n’a pas toujours besoin de rétrograder pour embarquer sur l’autoroute ou pour dépasser un véhicule lent. Le petit EcoBoost se fait un peu bruyant dans les montées, par contre. Si vous désirez plus de fougue, optez pour l'EcoBoost de 2,0 litres (1000 $) qui génère 245 chevaux et 275 livres-pied de couple.

Vous pensiez que l’Escape SE Sport allait inclure ce moteur? Détrompez-vous. Après tout, combien de compagnies utilisent le mot « sport » juste pour bien paraître et attirer des acheteurs? Au moins, Ford offre plus dans son ensemble Sport que des décalques et un ou deux choix de couleurs uniques.

Si je pardonne au moteur son côté bruyant occasionnel, j’ai plus de misère avec la boîte de vitesses léthargique. Même en utilisant les sélecteurs manuels au volant, les changements de rapport se font en 3 temps : on actionne le sélecteur, on attend une seconde et une poussée s’ensuit quand le bon rapport s’engage. On a quand même de la chance, car dans plusieurs autres modèles Ford, le mode manuel consiste en un bouton peu ergonomique sur le côté du levier de vitesses.

De bonnes manières sur la route
Le roulement confortable de l’Escape lui permet de se racheter. En dépit des jantes de 19 pouces, il ne se montre pas trop dur. En fait, le châssis est doux comme le moteur, un aspect important qui ne manquera pas d’impressionner les acheteurs potentiels.

Oui, la suspension souple entraîne un certain tangage dans les courbes lorsqu’on pousse la machine un peu plus à fond, mais il ne s’agit pas d’une voiture sport ici. Les mouvements de la carrosserie nous rappellent simplement qu’on devrait y aller un peu plus mollo.

La direction du Ford Escape 2017 m’a également impressionné. À défaut d’offrir beaucoup de sensations (normal de nos jours), elle se veut précise et directe, le véhicule changeant de trajectoire à la moindre rotation du volant. J’aime ce genre de direction dans une voiture sport, mais aussi dans un multisegment, car il arrive souvent en voyage qu’on doive éviter rapidement un débris sur la route ou même un chevreuil perdu. Les réflexes de l’Escape sont bien aiguisés, mais il ne se montre pas nerveux pour autant et ne nous oblige pas à corriger la direction toutes les 3 secondes.

Prêt à vous évader en Escape?
Le nouveau Ford Escape excelle dans son mandat. En ville, sa bonne visibilité facilite les manœuvres et les petits conducteurs apprécieront la hauteur de ses sièges; en région, sa généreuse capacité de chargement et son châssis bien équilibré en font un bon compagnon de voyage. En plus, il arbore un look cool qui plaira surement aux jeunes acheteurs.

Oui, la boîte automatique gâche un peu l’expérience de conduite, mais les problèmes ne surviennent que dans les situations les plus extrêmes. Si vous prévoyez solliciter fortement votre Escape, la version Titanium EcoBoost de 2,0 litres vous conviendra davantage.

D’une façon ou d’une autre, Ford nous prouve encore une fois qu’elle déploie ses meilleurs efforts dans l’un de ses meilleurs vendeurs.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
96%
Ford Escape 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Ford Escape SE 4WD 2017
Ford Escape SE 4WD 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Daniel Heyman
Ford Escape SE Sport 2017