Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda CR-V Touring 2016 : essai routier

Honda CR-V Touring 2016 : essai routier

Une excellente base pour les familles qui veulent du luxe Par ,

C’est incroyable à quel point nous pouvons nous adapter rapidement aux conditions de vie qui changent. Je ne parle pas de survivre en Arctique pendant un mois avec seulement un maillot de bain et une banane. Non, je fais ici référence à mon prochain passage de la vie de couple ordinaire à la paternité qui me fait voir les véhicules sous un jour bien différent, du moins certains d’entre eux.

Vous savez, mon métier consiste à essayer et à évaluer toutes sortes de modèles, mais je le fais toujours en pensant à l’acheteur potentiel. Avec plus de 15 ans de carrière, je crois que je fais du bon travail à cet égard. 

Or, ma situation personnelle s’apprête à changer drastiquement. Du jour au lendemain, j’ai commencé à accorder de l’importance à la grosseur du coffre, à la largeur des portes arrière, à la hauteur du toit, à l’abondance de rangement et à la sécurité plus qu’au design et à la performance. Tout à coup, le Honda CR-V m’apparaît comme le meilleur véhicule au monde. Ce n’est pas le cas, bien sûr, mais je dois avouer qu’il est sacrément bon.

Fraîchement mis à jour
Le CR-V de la génération 2002-2006 m’attirait tellement avec sa silhouette carrée que j’en ai presque acheté un à l’époque (j’ai opté à la place pour une familiale Volvo parce que je m’appelle Mathieu St-Pierre et que je suis mordu des familiales). La refonte de 2007 a troqué une partie de son côté utilitaire pour un design un peu plus inspiré. Quelques mises à jour plus tard, la dernière pour l’année-modèle 2015, on se retrouve avec un multisegment compact qui marie élégance et polyvalence.

L’habitacle du Honda CR-V 2016 est comme une grosse garde-robe chaleureuse : il y a de l’espace pour n’importe quoi et on trouve toujours du rangement. Le terme « convivial » décrit le mieux sa façon d’être le moyen de transport préféré de la famille. 

Le p’tit gros
Malgré ses dimensions extérieures « compactes », le Honda CR-V peut accueillir confortablement 5 adultes et une bonne quantité de bagages. La banquette arrière permet d’installer facilement 2 sièges de bébé, tandis que la ligne de toit pas trop inclinée et l’ouverture généreuse des portières aident à ne pas se cogner la tête lors des manœuvres.

Les sièges avant du Honda CR-V 2016 sont fermes, mais en même temps assez douillets pour voyager de longues heures. Tant à l’avant qu’à l’arrière, les occupants jouissent de beaucoup de dégagement pour la tête et les jambes. Le tableau de bord se veut simple et offre un accès direct aux commandes de climatisation, alors que les fonctions de navigation et de divertissement passent par l’écran tactile, qui est inclus de série en version haut de gamme Touring. 

La console centrale a été pensée pour contenir nos breuvages, téléphones, lingettes et autres. Toutefois, je m’attends à ce que le prochain CR-V tire des leçons de la nouvelle Civic, qui s’avère 2 fois plus pratique à ce niveau. 

Parlant de pratique, le coffre est remarquablement volumineux et bien aménagé pour engloutir à peu près tout ce qu’on veut, incluant une grosse poussette et plusieurs sacs de voyage. En outre, son plancher est bas, ce qui facilite le chargement et le déchargement.

Bonne puissance
Le Honda CR-V utilise depuis longtemps un moteur à 4 cylindres de 2,4 litres. Ce dernier a fait ses preuves et continue de livrer une performance adéquate de même qu’une économie d’essence très respectable. J’ai enregistré une moyenne à peine supérieure à 9 L/100 km lors de ma semaine d’essai. 

Ses 185 chevaux et 181 livres-pied de couple sont plus que suffisants pour transporter 4 personnes et leur attirail dans tous les recoins du pays, et ce, avec l’aide de la transmission intégrale Real Time de Honda. Il s’agit d’un système qui privilégie les roues avant en conduite normale, mais si vous demeurez dans la jungle urbaine, même sous 20 centimètres de neige, vous parviendrez sans problème à votre destination. 

C’est un Honda!
Ce que j’aime le plus du Honda CR-V 2016 sur la route, c’est sa sérénité. La boîte de vitesses à variation continue (CVT) fait du très bon boulot; d’ailleurs, il m’arrivait souvent d’oublier que j’étais censé la détester. L’habitacle, lui, demeure silencieux même quand on roule à haute vitesse, assurant ainsi la quiétude des passagers.

Puisqu’on parle d’un véhicule Honda, sa tenue de route n’a rien de surprenant. La suspension entièrement indépendante masque bien les imperfections de la chaussée malgré les roues de 18 pouces de la version Touring. Pendant ce temps, la direction à assistance électrique nous conduit dans la trajectoire souhaitée sans broncher et les freins se montrent plus qu’à la hauteur.

Une excellente base
Tout équipé, le Honda CR-V Touring 2016 coûte 37 090 $, un prix comparable aux Toyota RAV4 Limited, Ford Escape Titanium et Hyundai Tucson 1.6T Limited AWD. Comprenez-moi bien : la version Touring n’est pas nécessaire, mais c’est une belle façon de joindre l’utile au très agréable, dans le sens de luxueux. Les CR-V SE (30 290 $) et EX (32 290 $) représentent de judicieuses alternatives. 

Bref, il est difficile de trouver des défauts au Honda CR-V. En fait, du point de vue d’un futur papa raisonnable, je n’ai rien à lui reprocher. Malheureusement, je ne suis pas toujours raisonnable… 

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
87%
Honda CR-V 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Honda CR-V 2016
Honda CR-V 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :M.St-Pierre
2016 Honda CR-V pictures