Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Fit EX-L Navi 2016 : essai routier

Honda Fit EX-L Navi 2016 : essai routier

Encore la sous-compacte la plus polyvalente sur le marché Par ,

La Honda Fit était la 5e sous-compacte la plus vendue au Canada l’année dernière parmi les 15 modèles disponibles, mais au cours des 5 premiers mois de 2016, elle a grimpé en 4e place.

Il faut cependant préciser que la 3e position est occupée par une voiture offerte tant en format berline qu’à hayon, que la 2e va à une minuscule citadine affichée à moins de 10 000 $ et que la 1re place revient à une Coréenne qui elle aussi se présente en format berline ou à hayon et dont le prix de base reste inférieur à celui de la Fit (14 790 $).
 
Gloire au Magic Seat!
La Honda Fit 2016 se démarque principalement de ses rivales par son astucieuse banquette arrière appelée « Magic Seat ». Celle-ci se replie non seulement à plat dans une proportion de 60/40 afin d’augmenter le volume de chargement à 1 492 litres (beaucoup plus que dans toute autre sous-compacte), mais elle permet aussi de soulever ses assises pour charger des items de plus grande hauteur comme un vélo ou une grosse plante qu’on ne veut pas écraser. Le coffre en soi peut engloutir 470 litres de bagages. 

Le système Magic Seat existait bien avant la refonte de la Honda Fit pour l’année-modèle 2015, mais le gabarit accru de la voiture nous donne maintenant 139 litres supplémentaires dans l’habitacle et un dégagement additionnel de 122 millimètres pour les jambes aux places arrière. Si vous aimeriez encore plus d’espace et préférez le style ainsi que la hauteur de conduite d’un utilitaire, sachez que Honda offre le même genre de banquette dans le nouveau multisegment HR-V

Intérieur techno
Uniquement pour ce que je viens de mentionner, je n’hésite pas à recommander la Honda Fit 2016. Or, elle a plusieurs autres belles qualités. Tout d’abord, le siège du conducteur s’avère merveilleusement confortable et, une fois qu’on appuie sur le bouton de démarrage rouge vif, les divers écrans et affichages s’allument tous en couleur, avec beaucoup de contraste et une grande résolution. Des commandes sur le volant permettent de contrôler l’ordinateur de bord, la radio, la téléphonie mains libres, la commande vocale et le régulateur de vitesse.

Au sommet du bloc central de la version haut de gamme EX-L Navi, on retrouve un grand écran multimédia avec navigation, caméra de recul, accès aux différents réglages de même qu’une foule d’applications déjà incluses ou à télécharger. Il surplombe un panneau tactile pour le climatiseur automatique bizone qui, soit dit en passant, est de loin supérieur à tout ce qui se fait actuellement dans le segment des sous-compactes d’entrée de gamme.

Équipement relevé
La Honda Fit 2016 que j’ai testée diffère grandement de la rudimentaire version DX. Ordinairement affichée à 21 590 $, elle comprenait la boîte automatique à variation continue (CVT) en option et valait donc 22 890 $. Certains diront que c’est cher pour une voiture totalement dépourvue de plastique tendre, de montants de toit garnis de tissu, d’accents métalliques ou de boiseries.

Quand même, la Honda Fit EX-L Navi emploie des garnitures en faux argent satiné pour égayer son décor intérieur. Elle possède aussi des sièges, un volant et un pommeau de levier de vitesses recouverts de cuir, un système d’accès sans clé ainsi que le climatiseur automatique, la commande vocale et le GPS dont j’ai parlé plus tôt. À cela s’ajoutent la radio satellite et HD de même que des clignotants à DEL intégrés aux boîtiers de rétroviseurs.

Parmi les commodités héritées des versions inférieures, on note des jantes en alliage de 16 pouces, des phares automatiques, des feux antibrouillard, un aileron et des poignées de portes de couleur assortie à la carrosserie, des feux de freinage à DEL, des rétroviseurs électriques chauffants, une colonne de direction inclinable et télescopique, des sièges avant chauffants, Bluetooth avec la lecture audio en continu, une chaîne AM/FM/CD/MP3/WMA de 180 watts à 6 haut-parleurs, une prise auxiliaire, 2 ports USB, Siri Eyes Free avec fonction de courriel et de message texte, l’ingénieux système LaneWatch de Honda (qui utilise une caméra sous le rétroviseur côté passager pour relayer à l’écran une image de l’angle mort quand on actionne le clignotant de droite), un toit ouvrant électrique, un cache-bagages, le système HondaLink de nouvelle génération, un antidémarreur, une aide au démarrage en pente de même que l’éventail habituel de dispositifs de sécurité.

Parlant de sécurité, la structure de carrosserie ACE de Honda a permis à la Fit 2016 d’obtenir 5 étoiles lors des tests de collisions de la NHTSA ainsi que la meilleure note possible de l’IIHS dans 4 de ses 5 tests.

Belle mécanique
Toutes les versions de la Fit exploitent un moteur i-VTEC à 4 cylindres de 1,5 litre à injection directe. La boîte manuelle à 6 rapports peut être remplacée par ladite CVT assortie, croyez-le ou non, de palettes de changement de vitesses au volant. 

Normalement, c’est le genre de truc qui m’excite quand il n’y a qu’une boîte automatique au programme. Je dois aussi avouer que je m’en suis servi pour rétrograder lors de séances de conduite plus sportive. Toutefois, ces palettes n’ont qu’un effet placebo quand on monte les rapports; mieux vaut laisser la douce CVT faire le travail à l’accélération. La Fit y va de bons élans grâce à son moteur de 130 chevaux qui génère un couple raisonnable de 114 livres-pied; rappelons qu’elle ne pèse que 1 201 kilos (2 648 livres) en version automatique et 1 177 kilos (2 595 livres) en version manuelle. 

Quand on pousse la machine sur la route, la suspension à jambes MacPherson à l’avant et à poutre de torsion à l’arrière se montre très dynamique, sans doute aidée par les roues et les pneus de plus grand diamètre de mon modèle d’essai. Par contre, l’empattement court et le profil haut de la Honda Fit font pas mal tanguer la carrosserie dans les virages. C’est un peu stressant au début, mais la voiture maintient admirablement le cap et garde beaucoup de vitesse pour la prochaine courbe. 

Les acheteurs vont-ils vraiment en profiter? J’en doute. Ils s’intéressent surement davantage à l’économie d’essence. Ici, la Fit EX-L Navi automatique impressionne avec un rendement de 7,3 L/100 km en ville et 6,1 L/100 km sur l’autoroute. La boîte manuelle augmente toutefois ces chiffres à 8,1 et 6,4 L/100km, respectivement. 

La Fit est-elle faite pour vous?
Je n’ai pas encore abordé la question du design, mais je dois dire que la nouvelle Fit est beaucoup plus attrayante que l’ancienne avec ses lignes plus saillantes, son devant inspiré d’un aileron de F1 et ses cool grillages aux extrémités. Mon exemplaire bénéficiait également de garnitures chromées à l’avant et à l’arrière.

En fin de compte, la Honda Fit n’est peut-être pas encore la sous-compacte la plus vendue au pays, mais c’est celle que je recommande le plus souvent. Elle fait tout ce qu’on attend d’une petite voiture, son électronique n’a pas d’égal dans la catégorie et son système Magic Seat est assurément le plus polyvalent de l’industrie.  

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Honda Fit 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Honda Fit 2016
Honda Fit 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :K.Tuggay
Photos de la Honda Fit EX-L Navi 2016