Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda HR-V 2016 : premières impressions

Honda HR-V 2016 : premières impressions

Petit, pratique et bien pensé Par ,

Miami, Floride — De façon générale, on peut dire que les Américains fabriquent de bons camions, que les Européens produisent d'incroyables voitures de luxe, que les Coréens (et les Chinois) font toutes sortes d'affaires et que les Japonais créent des petits véhicules exceptionnels. 

La preuve? Toutes les meilleures voitures compactes sur le marché proviennent du Japon : Mazda3, Toyota Corolla, Nissan Micra et Honda Civic. S'il y a un constructeur qui maîtrise l'art de faire de grandes choses avec de petits formats, c'est bien Honda. La Civic, la Fit et le CR-V sont des champions dans leurs catégories respectives et le tout nouveau HR-V risque de le devenir aussi dans l'un des créneaux les plus hot de l'heure : les multisegments sous-compacts.

La concurrence est très féroce. Aux Nissan JUKE, Kia Soul, Subaru XV Crosstrek, Chevrolet Trax et Jeep Renegade (mon préféré en ce moment) viendront bientôt s'ajouter le Mazda CX-3 et la Fiat 500X. Pour se démarquer du lot, il ne faut viser rien de moins que l'excellence.

Le Honda HR-V 2016 est-il suffisamment bon pour convaincre les acheteurs? S'imposera-t-il comme la référence dans la catégorie? Comme vous l'avez peut-être deviné, la réponse est oui et non.  

Oui, le HR-V est bon
Ce nouveau produit s'avérera très bénéfique pour Honda en trouvant au moins 10 000 preneurs au cours de sa première année sur le marché canadien, dont la moitié devrait être de nouveaux clients.

Tel que mentionné plus tôt, Honda fabrique d'excellents petits véhicules (la Civic est la reine des ventes de voitures au Canada depuis 17 ans et le CR-V, l'utilitaire importé le plus populaire en 2014), alors le succès du HR-V ne fait aucun doute. 

Comment se positionne-t-il?
Le Honda HR-V 2016 viendra se placer entre la Fit et le CR-V, répondant ainsi à la demande des consommateurs pour un véhicule pratique et écoénergétique qui offre une transmission intégrale en option et se veut amusant à conduire. 

La Fit est disponible à traction seulement et le CR-V, à peine plus spacieux que son petit frère (2 873 litres contre 2 721), est trop gros pour certaines personnes. Le HR-V réunit donc le meilleur de ces 2 véhicules dans un emballage compact, moderne et attrayant.

Les prix n'ont pas encore été annoncés, mais une version de base LX à 4 roues motrices devrait coûter un peu moins de 25 000 $ (les autres versions au menu sont EX et EX-L), soit à peu près au même niveau qu'un XV Crosstrek manuel. 

Un design bien pensé
En termes de style, le Honda HR-V 2016 est canon; il présente un bel équilibre de courbes et de lignes droites sur des roues bien proportionnées. Petit bémol : les poignées de portes arrière sont cachées pour donner l'illusion d'un coupé — le genre de truc que je verrais davantage sur un modèle Nissan.

L'habitacle du HR-V est remarquablement bien pensé et constitue sa plus grande force. Partageant sa plateforme avec la Fit, il possède la même ingénieuse banquette arrière « Magic Seat » qui facilite drôlement le transport de personnes et de bagages. L'aire de chargement de 688 litres est profonde et se trouve à une faible hauteur, ce qui la rend ô combien pratique.

À l'avant, le tableau de bord est le mieux conçu de toute la gamme actuelle de Honda. Au lieu de mettre 2 écrans qui affichent souvent des informations redondantes, les designers n'en ont retenu qu'un seul et ont intégré un panneau tactile pour les commandes de chauffage et de ventilation. Esthétiquement, c'est super et ça fonctionne tout aussi bien. L'aménagement est simple et ergonomique, tandis que l'espace disponible est très bien exploité.

La console centrale inclut de nombreux rangements, tandis que les sièges fermes procurent un bon soutien et une bonne position au volant. Plusieurs conducteurs aiment être assis un peu plus haut que dans une voiture ordinaire, alors le nouveau HR-V 2016 leur plaira.

Assez généreux, l'équipement de série au Canada comprend une caméra multi-angles, un climatiseur automatique, des sièges avant chauffants, un système audio sur affichage accompagné de la technologie HondaLink et des portières avec télédéverrouillage. 

Des sentiments partagés sur la route
Conduire le Honda HR-V 2016 satisfait et déçoit à la fois. Son empattement un peu plus long que celui de la Fit (2 610 millimètres contre 2 530) devrait en théorie se traduire par un roulement plus doux, mais j'ai trouvé que sa suspension manquait de débattement et de souplesse. Un essai routier complet cet été, sur un moins bel asphalte qu'en Floride, nous en dira plus long.

Du point de vue du châssis, le HR-V se comporte très bien et demeure à plat même quand on le pousse dans les bretelles d'autoroute. Sur les grandes artères, il est stable et sûr de lui. En outre, sa servodirection électrique se montre étonnamment précise et judicieusement assistée.

Le moteur à 4 cylindres de 1,8 litre est correct, mais sans plus. J'ai seulement pu essayer des exemplaires à traction du Honda HR-V 2016, tant avec la boîte manuelle que l'automatique à variation continue, et je ne suis pas certain que les 141 chevaux et 127 livres-pied de couple suffiront pour propulser un modèle EX-L Navi qui pèse 100 kilos de plus, surtout avec 4 occupants et des bagages à son bord. Le HR-V n'est pas très rapide. 

Le rouage intégral « Real Time » de Honda a été adapté pour le HR-V et comprend un système de contrôle intelligent qui peut acheminer encore plus de couple aux roues arrière qu'avec le CR-V afin de rendre la conduite plus dynamique. En fait, dépendamment des conditions, c'est la moitié du couple disponible qui peut passer de l'avant à l'arrière.

La boîte de vitesses à variation continue fait meilleure équipe avec le Honda HR-V dans le train-train quotidien que la boîte manuelle plus ou moins bien calibrée et pas vraiment agréable empruntée à l'Accord. Elle simule des points de changement de rapport comme dans le cas des autres récents produits de Honda et conjugue joliment la puissance du moteur avec les demandes du conducteur. Personnellement, je n'hésiterais pas à choisir cette option, qui devrait coûter 1 300 $.

Non, le HR-V n'est pas le meilleur
Le confort de roulement et le niveau de puissance sont des éléments auxquels on peut s'habituer. À mon avis, le prix du HR-V et sa suspension rigide sont 2 des 3 seules raisons qui pourraient expliquer le fait qu'il n'atteigne pas l'objectif des 10 000 unités vendues. La concurrence des Mazda CX-3 et Jeep Renegade de ce monde en est une autre. Or, bien que le nom HR-V soit tout nouveau, la réputation de qualité et de fiabilité de Honda pourrait faire la différence. 

Assemblé au Mexique, le Honda HR-V 2016 arrivera sur le marché cet été.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
60%
Honda HR-V 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Honda HR-V 2016
    Honda HR-V 2016
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler