Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Honda Pilot Touring 2016 : essai routier

Honda Pilot Touring 2016 : essai routier

Un vrai Honda Par ,

N’est-ce pas merveilleux quand on sait exactement à quoi s’attendre? L’inconnu nous effraie, alors nous préférons vivre dans la certitude de ce qui s’en vient. 

Quand on constructeur automobile continue de répondre à nos attentes année après année, on peut s’en réjouir et surtout avoir l’esprit tranquille. Il y a certes un petit côté ennuyant là-dedans, mais jamais de stress. C’est une bonne chose, avouez-le.

Lorsque Honda lance une nouvelle génération d’un véhicule que nous aimons tous, la première question qui revient est : est-ce qu’il se conduit comme un Honda? La réponse est toujours oui.

Le tout nouveau Honda Pilot 2016 
L’extérieur et l’intérieur de ce VUS intermédiaire ont été redessinés et il n’a plus l’air d’une boîte carrée à 4 roues. D’ailleurs, le manque de style était probablement le plus gros défaut de l’ancien Pilot. Merci Honda d’y avoir remédié! 

Dans le but de l’uniformiser avec le reste de la gamme, les designers lui ont fait cadeau d’une nouvelle calandre moderne qu’on reconnaît bien et d’un capot avec beaucoup de relief qui lui donne du caractère. Les coins ont été arrondis, tant à l’avant qu’à l’arrière. En outre, des phares à DEL et des jantes de 20 pouces en option rehaussent son look. Dans l’ensemble, on peut parler d’une excellente refonte.

À l’intérieur, c’est pareil. Je n’ai jamais beaucoup aimé les habitacles de Honda, mais celui du Pilot 2016 m’a impressionnée avec son décor élégant et épuré. On y retrouve un écran tactile très lisible et convivial, tandis que les commandes de la climatisation et ventilation sont bien placées.

Ce que je reproche, c’est le manque de boutons – pour ajuster le volume de la radio, changer de chaîne, etc. Je me plains rarement dans la vie, mais je ne veux pas me mettre à pitonner sur un écran pendant que je conduis. Oui, il y a des boutons sur le volant du Pilot, mais où sont les bonnes vieilles molettes si simples à utiliser? Si vous me trouvez arriérée, je m’en fous. 

Dans ma récente évaluation du Lincoln MKC, je vous ai dit à quel point je trouvais bizarre de devoir appuyer sur des boutons pour contrôler les mouvements d’un véhicule (marche avant, point mort, reculons). Ici, c’est encore pire, car les boutons en question logent à l’emplacement habituel du levier de vitesses. 

Pour le reste, cependant, je dois dire que j’aime beaucoup m’assoir dans le nouveau Honda Pilot. Il y a de la place pour 8 personnes en tout (7 dans le cas du modèle Touring que j’ai essayé en raison des sièges capitaines à la rangée médiane) et chacune d’elle se sentira à l’aise. Même la banquette arrière est confortable, quoique je ne la recommanderais pas à des adultes pour de longues sorties.

Une conduite typique de Honda
Sur la route, rien n’a changé et c’est tant mieux. Le Honda Pilot 2016 exploite encore le V6 de 3,5 litres que nous apprécions tous depuis 2003. Bien sûr, les ingénieurs l’ont quelque peu retravaillé afin d’extraire un léger surcroît de puissance, ce qui donne au total 280 chevaux (et un couple de 262 livres-pied). Si vous croyez que ce n’est pas suffisant pour un VUS de la taille du Pilot, détrompez-vous.

Le plus rassurant, bien sûr, c’est le fait que la conduite demeure typique d’un véhicule Honda : bonne réponse de l’accélérateur, direction précise et maniabilité qui donne l’impression de conduire un modèle beaucoup plus petit. J’adore ça.

En revanche, la nouvelle boîte automatique à 9 rapports m’a déçue. Oui, c’est exact : 9 rapports! J’encouragerai toujours le progrès et l’innovation dans le monde de l’automobile, mais bon sang, pourrions-nous fixer une limite avant d’en arriver à des Civic à 16 vitesses? 

Le but de cette boîte est supposément de rapprocher les changements de rapport afin de rendre les accélérations plus fluides et de réduire la consommation du moteur. Or, j’ai trouvé qu’elle engendrait plus de confusion qu’autre chose. Par exemple, quand j’enfonçais la pédale pour dépasser sur l’autoroute, la boîte pouvait rétrograder de 4 ou 5 rapports avant de trouver le bon pour effectuer la manœuvre. 

Honda ne l’offre heureusement qu’avec la version haut de gamme Touring, qui coûte environ 15 000 $ de plus que la LX de base à 35 490 $. Les autres misent sur une boîte automatique à 6 rapports. En ce qui me concerne, je choisirais la version juste en dessous de la Touring simplement pour éviter de me retrouver avec 9 rapports.

Honda sur toute la ligne 
Gloire au fabricant japonais pour avoir conservé tout ce qui fait du Pilot un vrai Honda! Alors que certains compétiteurs peinent à trouver leur raison d’être et leur attrait, Honda connaît bien ses valeurs et continue de répondre à nos attentes avec chaque nouveau lancement.   

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
92%
Honda Pilot 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Honda Pilot Touring 2016
Honda Pilot Touring 2016
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :S.D'Amour
2016 Honda Pilot Touring pictures