Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Accent 2003

Hyundai Accent 2003

Par ,

Progression constante

Le premier constructeur coréen à s'être implanté au pays continue sa belle progression. Celle-ci est d'autant plus méritoire que les débuts, faut-il le rappeler, furent catastrophiques. Morale de l'histoire : rehausser la qualité du produit est encore la meilleure façon de se refaire une image.

Carrosserie

Même si le contenu prime sur l'apparence, un physique agréable na jamais fait de tort à personne. Contrairement à l'Accent de première génération, qui pétait pas très gâtée sur ce plan, sa remplaçante nest pas dénuée de charme. Qu'il s'agisse des versions à trois ou quatre portes, elles ont une bouille sympathique, avec une présentation intérieure qui l'est tout autant.

Mécanique

Si l'amélioration est indéniable, il y a aussi des défauts qui persistent. Le moteur, par exemple. Sa puissance n'a pas été augmentée, de sorte qu'il est toujours aussi faiblard. Enfin, entendons-nous: pour une Accent de base (GS) munie d'une boîte manuelle, cela suffit amplement. Mais dès qu'on l'accouple à une boîte automatique, ce petit 4-cylindres de 1,5 litre en prend pour son rhume. Les versions GL (à 4 portes seulement) et GSi reçoivent cependant une motorisation avec plus de tonus. La cylindrée passe à 1,6 litre et la puissance grimpe à io6 chevaux. C'est plus convenable, surtout pour la GSi, vu ses prétentions sportives. La boîte de vitesses automatique a ses petits bobos elle aussi. Bien qu'elle se targue d'être de type adaptatif, elle n'en est pas moins lente lors de certains passages. Par contre, ceux-ci se font en douceur, tandis que le frein moteur est efficace. Il n'en demeure pas moins que la boîte manuelle convient habituellement mieux à une sous-compacte, et l'Accent ne fait pas exception.