Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Tucson FCEV 2016 : premières impressions

Hyundai Tucson FCEV 2016 : premières impressions

Remarquablement banal Par ,

Au premier coup d’œil, rien ne laisse croire que ce Hyundai Tucson est si différent que ça. Même chose lorsqu'on monte à bord : un habitacle bien conçu et un bloc de commandes attrayant nous attendent.

Toutefois, si vous l'inspectez plus attentivement, vous verrez les mots « Hydrogen EV » écrits sur le côté, « Fuel Cell » sur le volet du réservoir et « Blue Drive » près des roues avant. Ensuite, soulevez le capot et allez voir sous le plancher du coffre; vous verrez à quel point ce Tucson est spécial. 

Qu'est-ce que le Hyundai Tucson FCEV?
Le Tucson FCEV (Fuel Cell Electric Vehicle) est un véhicule électrique à pile à combustible qui s'alimente à l'hydrogène. Je ne suis pas une scientifique ni une ingénieure, alors je vais laisser le soin à Hyundai de vous expliquer comment il fonctionne.

Grosso modo, le véhicule emmagasine l’hydrogène sous forme gazeuse et aspire de l’air dans le bloc des piles à combustible. Il n’y a aucune combustion de l’hydrogène et le bloc de piles ne possède aucune pièce mobile. Le processus électrochimique de combinaison de l’oxygène et l’hydrogène dans le bloc des piles à combustible produit l’électricité servant à propulser le véhicule et à recharger la batterie. Le seul sous-produit de ce processus est de la vapeur d’eau pure, c’est-à-dire aucune émission de gaz à effet de serre. 

Prix et spécifications du Hyundai Tucson FCEV
Évidemment, quand on parle d'un véhicule électrique, la première question que les gens se posent est : quelle est son autonomie? Avec un plein d'hydrogène, le Hyundai Tucson FCEV peut parcourir une distance de 426 kilomètres, selon la compagnie. À moins de voyager beaucoup, ce chiffre devrait vous satisfaire. 

En passant, Hyundai devient le premier constructeur automobile à offrir un véhicule électrique à pile à combustible aux particuliers canadiens. Autrement dit, le Tucson FCEV ne sera pas vendu à des gestionnaires de parcs de véhicules.

Pour le lancement du nouveau Tucson FCEV sur le marché canadien, un petit groupe de consommateurs chanceux auront l’occasion de louer le véhicule en exclusivité pour 599 $ par mois pour une période de 3 ans. La location comprend l’entretien du véhicule et un nombre illimité de pleins en hydrogène. 

Mais où trouve-t-on des stations-service d'hydrogène, demandez-vous? Eh bien, il n'y en a qu'une seule au Canada pour l'instant, soit chez BC Hydro Powertech à Surrey, en Colombie-Britannique.

Le Hyundai Tucson FCEV au quotidien
Conduire ce véhicule est remarquablement banal, comme disent les gens des relations publiques de Hyundai Canada. Je suis 100 % d'accord. Il est silencieux, doux, agréable à conduire, beau à l'extérieur comme à l'intérieur — exactement comme le Tucson ordinaire — et j'aime ça. 

Par surcroît, l'autonomie que nous indique l'écran sur le tableau de bord reflète tout à fait la réalité. J'ai même pu parcourir quelques kilomètres de plus que ce que l'ordinateur estimait. Quand vient le temps d'accélérer pour embarquer sur l'autoroute, aucun problème; le Tucson FCEV obéit comme son pendant à essence.

Faire le plein
Voilà où le portrait se gâte royalement. Tel que mentionné, il n'existe actuellement qu'un seul endroit pour remplir les réservoirs d'hydrogène d'un véhicule électrique à pile à combustible et les heures disponibles sont de 8h30 à 16h30 du lundi au vendredi. Ceux qui font une demande pour louer un Hyundai Tucson FCEV le savent et moi aussi.

Faut-il donc oublier les longs voyages? Je vous rappelle que l'autonomie offerte dépasse légèrement les 400 kilomètres, alors vous avez votre réponse. À propos, faire le plein du Tucson FCEV prend moins de 5 minutes et s'avère aussi simple qu'avec un véhicule à combustion ordinaire.

Verdict
C'est un fait, le Hyundai Tucson FCEV n'est offert et ne convient qu'à une faible minorité de conducteurs. Sur la route, je l'ai trouvé génial; il m'a impressionnée et j'ai très hâte que l'infrastructure de l'hydrogène se développe et se répande pour en profiter davantage.

Comparer un véhicule à pile à combustible avec un véhicule électrique conventionnel est difficile : il n'est pas meilleur ni moins bon, seulement différent. Bien sûr, le second est beaucoup plus facile à adopter en raison du nombre grandissant de bornes de recharge à travers le continent. Trouver de l'hydrogène comprimé accessible au public est presque mission impossible.

Quoi qu'il en soit, j'ai adoré le Hyundai Tucson FCEV!