Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Veracruz Limited 2008 : essai routier

Hyundai Veracruz Limited 2008 : essai routier

Le David coréen défie les Goliath du monde entier Par ,

Si vous aimez encourager les négligés, par exemple David contre Goliath, vous êtes certainement un partisan du constructeur coréen Hyundai. Il n'y a pas si longtemps, cette marque avait très peu de prestige en Amérique du Nord; en fait, elle était la risée des autres en matière de technologie et de qualité.

Oh que les temps ont changé!

Le style épuré du Veracruz a clairement été pensé en fonction du marché nord-américain.

Assemblage et design de qualité supérieure

L'utilitaire multisegments intermédiaire Veracruz à traction intégrale (appelé «véhicule utilitaire de luxe» par son fabricant) est dérivé du plus petit Hyundai Santa Fe. Ses dimensions accrues lui permettent d'offrir de série une 3e rangée de sièges, une caractéristique souvent recherchée par les acheteurs mais rarement satisfaisante.

Le style épuré du Veracruz a clairement été pensé en fonction du marché nord-américain. L'ensemble est suffisamment sobre et élégant pour faire taire les critiques et suffisamment dynamique pour ne pas passer sous le radar. En outre, l'effilage prononcé des vitres latérales ainsi que les phares et les feux en coin lui confèrent assez de cachet pour séduire les admirateurs et définir sa personnalité.

L'aménagement intérieur dépasse de loin les attentes. Hyundai n'a fait aucun compromis. Les matériaux utilisés pour concevoir ce sanctuaire sont d'un attrait étonnant. En plus d'être disposée de manière intuitive et facile à manipuler, l'instrumentation dégage une impression de qualité et de sérieux digne d'un véhicule beaucoup plus dispendieux qu'un «Hyundai».

En inspectant de plus près mon modèle d'essai, j'ai eu la preuve que l'assemblage intérieur et extérieur est nettement de qualité supérieure à la moyenne des véhicules évoluant dans cette fourchette de prix (à partir de 39 995 $ pour la version GLS et 46 295 $ pour la Limited).

Le raffinement d'une marque de luxe
Les compagnies de véhicules haut de gamme, comme Lexus, sont réputées pour la douceur et le raffinement de leurs motorisations. Hyundai a acquis de belles lettres de noblesse dans ce domaine au cours des dernières années. La berline Azera en est un très bel exemple. C'est le cas aussi du Veracruz, lancé en 2007 et inchangé en 2008.

Dieu merci pour ce magnifique V6 de 3,8 litres à 24 soupapes et DACT qui bénéficie d'un système de calage variable en continu des soupapes. En tant qu'unique option motrice offerte avec le Veracruz, il développe 260 chevaux à 6000 tr/min et un couple de 257 lb-pi à 4500 tr/min.

Le Veracruz est alimenté par un V6 de 3,8 litres à 24 soupapes et DACT.