Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Infiniti EX35 2010 : essai routier

Infiniti EX35 2010 : essai routier

Berline ou multisegment? Par ,

La multiplication des plateformes entraîne toutes sortes de mélanges. Ce qui auparavant était évident devient désormais plus complexe: les anciens utilitaires sport se transforment en multisegments, les berlines se déclinent dans toutes les tailles et toutes les combinaisons.... C'est donc dans cette vague catégorisation que l'on doit classer l'Infiniti EX35, un véhicule au charme indéniable et à la compétence routière incontestable.

Le EX35 est joli, sans conteste, luxueux de façon évidente et surtout agréable en conduite. (Photo: Nissan)

Le problème du EX35, c'est qu'on ne sait trop à quoi le comparer. Par sa taille et sa fonction, il n'a définitivement pas le profil d'un utilitaire sport. Mais parce qu'il est haut sur pattes, et qu'il a un hayon de chargement à l'arrière, on ne peut décemment pas le mettre dans la catégorie des berlines.

On doit donc le glisser quelque part avec les Acura RDX et Audi Q5 de ce monde.

Définitivement Infiniti
Que ceux qui n'ont pas reconnu la famille Infiniti en regardant le EX prennent un rendez-vous chez l'oculiste: la silhouette est décidément proche du FX plus gros, mais surtout de la G37 qui, heureux hasard, est justement construite sur la même plateforme.

Elle reprend donc les plus grandes caractéristiques de la famille, incluant les ailes avant rebondies et la grille arrondie, tout comme la partie arrière plutôt rondelette. En fait, quand on examine de plus près, on peut presque croire qu'on l'on a simplement surélevé les berlines G Infiniti.

À l'intérieur cependant, le milieu de vie est charmant et élégant. Les cuirs choisis pour la finition sont impeccables et d'une remarquable qualité, les moindres fignolages sont raffinés et si ce n'était de l'espace plus limité pour les passagers, le confort serait idéal.

Il faut ajouter à cela des commandes abondantes mais faciles à maîtriser, des cadrans rétroéclairés du plus bel effet et un volant offrant une bonne prise en mains, et vous venez de franchir le mur du monde Infiniti. On peut peut-être reprocher la console centrale et ses multiples boutons destinés au système multimédia et de navigation. Il ne s’agit pas d’un modèle de simplicité, mais avouons que l'on a parfois vu pire.

Les cuirs choisis pour la finition sont impeccables et d'une remarquable qualité. (Photo: Nissan)