Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Grand Cherokee Overland 2013 : essai routier

Jeep Grand Cherokee Overland 2013 : essai routier

Trop ou juste assez? Par ,

J'ai beaucoup aimé conduire le Jeep Grand Cherokee SRT8 de 470 chevaux (comment aurait-il pu en être autrement?), alors quand j'ai pris possession du Jeep Grand Cherokee Overland 2013 pour une semaine en décembre dernier, j'étais curieuse de voir comment cette version moins puissante mais tout aussi criarde allait réussir à me séduire.

Malgré un prix de base de 51 095 $, mon exemplaire valait un peu plus de 56 000 $. Personnellement, si je magasinais pour un VUS aussi dispendieux, je n’achèterais certainement pas de l'Américain. Ne me jugez pas; après tout, je suis payée pour vous donner mon opinion.

Cela dit, pour ceux qui recherchent un 4x4 américain performant, confortable et endimanché, le Jeep Grand Cherokee Overland 2013 se veut un excellent choix. D'ailleurs, il a remporté le prix Auto123.com du Véhicule utilitaire intermédiaire de l'année 2013.

« Over » comme dans trop...
L'excès, je n'aime pas vraiment. Pourtant, j'ai adoré le look de la version SRT8, encore plus accrocheur et provocateur. C'est peut-être le décor intérieur du Jeep Grand Cherokee Overland 2013 qui m'a repoussée – j'y reviendrai.

À l'extérieur, ce modèle arbore différentes touches de chrome ici et là, des marchepieds latéraux (complètement inutiles, même qu'ils font mal aux mollets et salissent les pantalons en hiver) ainsi que la traditionnelle calandre à sept fentes de Jeep (en chrome, bien sûr). Dans l'ensemble, il a fière allure; je ne lui trouve absolument rien d'indésirable.

Quand on monte à bord, c'est une autre histoire. Les boiseries, le cuir beige, les gigantesques emblèmes « Overland » étampés sur les sièges... c'est un peu trop à mon goût. J'apprécie le luxe décadent lorsque c'est bien fait. Ici, par contre, j'ai l'impression que les designers ont voulu trop en mettre pour épater la galerie.

Sur une note positive, j'ai beaucoup aimé le contraste entre les coutures beiges et le tableau de bord en cuir noir de même que la simplicité du bloc central. Jeep a choisi de favoriser l'ergonomie et je l'en félicite.

Orgie d'espace
Chose certaine, le Jeep Grand Cherokee Overland 2013 offre énormément d'espace, peu importe où l'on se trouve : à l'avant, à l'arrière ou dans le coffre. On peut charger une foule de sacs d'épicerie ou de voyage, des sièges de bébé, des poussettes et même un foyer électrique. Installer un siège de bébé en position vers l'avant s'est avéré un jeu d'enfant. De plus, il restait suffisamment de place de chaque côté pour que deux adultes s'assoient confortablement.

Quant aux occupants avant, ils disposent d'un impressionnant dégagement pour les jambes et les somptueux baquets accommodent n'importe quel gabarit. Rien de tel pour les longs voyages.

Performance sur tous les fronts
Sur la route, le Jeep Grand Cherokee Overland 2013 fournit une puissance de 360 chevaux et un couple de 390 livres-pied grâce à un V8 HEMI de 5,7 L. Celui-ci permet également de remorquer des charges allant jusqu'à 3 266 kilos (7 200 livres). Tout est administré par une jolie boîte automatique à six rapports dont les passages sont fluides. Si l'on enfonce brusquement l'accélérateur, le véhicule rétrograde sans hésiter et le moteur retrousse ses manches pour nous propulser à vive allure.

Chemin faisant, toutefois, le réservoir se vide assez vite, merci. Le Jeep Grand Cherokee Overland 2013 affiche une consommation d'essence officielle de 16,9 L/100 km en ville et de 10,2 L/100 km sur l'autoroute. J'ai finalement obtenu une moyenne de 17,2 L/100 km au terme de ma semaine d'essai, ce qui m'a obligée à dépenser plus de 200 $ à la station-service. Remarquez, je n'ai pas fait de très grandes sorties ni roulé de façon abusive.

Le système à quatre roues motrices permanentes QUADRA TRAC II du Jeep Grand Cherokee Overland 2013 répartit équitablement le couple entre les deux essieux dans des conditions normales. Il peut aussi en acheminer la totalité à un seul essieu au moment opportun, tandis que son boîtier de transfert à deux régimes comporte la fonction Selec-Terrain (un peu comme Terrain Response de Land Rover). On peut donc affronter à peu près n'importe quoi avec confiance.

Moi qui mesure à peine 5'2'', j'ai également aimé la suspension QUADRA-LIFT à hauteur ajustable qui permet d'abaisser le VUS très près du sol pour en faciliter l'accès.

Difficile à justifier
Je ne déteste pas le Jeep Grand Cherokee Overland 2013, mais tant de poudre aux yeux m'empêche de voir sa pertinence. Je le répète : j'aime les excès de temps en temps (SRT8, AMG, John Cooper Works, modèles M, etc.). Toutefois, dans ce cas-ci, l'excès de style éclipse les autres qualités du véhicule.

Je comprends qu'il puisse séduire une certaine clientèle, mais je suis de ceux et celles qui dépenseraient leur argent durement gagné ailleurs... ou qui continueraient à économiser pour se payer un Jeep Grand Cherokee SRT8 (si je tenais absolument à acheter de l'Américain).

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Jeep Grand Cherokee 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Jeep Grand Cherokee Overland 2013
    Jeep Grand Cherokee Overland 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article