Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Jeep Liberty Limited 2008 : essai routier

Jeep Liberty Limited 2008 : essai routier

Par ,

Lors de sa refonte complète pour 2008, le Liberty s'est approprié un style beaucoup plus à l'image de Jeep, surtout à l'extérieur. À l'avant, la traditionnelle calandre à sept fentes est toujours là, mais elle est flanquée de nouveaux phares plus imposants et elle surplombe un pare-chocs entièrement remodelé.

De profil, le Liberty est non seulement plus allongé que son prédécesseur mais aussi un peu plus accrocheur avec ses accents chromés. Les passages de roues sont légèrement plus évasés et, quand on se déplace à l'arrière du véhicule, on se rend compte qu'ils abritent des pneus tout aussi larges. Puis, en levant les yeux, on voit que le hayon et les blocs optiques ont été redessinés.

De profil, le Liberty est non seulement plus allongé que son prédécesseur mais aussi un peu plus accrocheur.

À l'intérieur, les deux sièges avant sont plutôt confortables et offrent de généreux appuis pour les flancs et les cuisses. Dans les virages, ces renforts maintiennent efficacement le corps en place. Ce n'est pas tout le monde qui peut s'asseoir dans le fond de ces sièges baquets, mais le fait est que le support pour les jambes est excellent.

Pour ce qui est de la banquette arrière, deux adultes y trouveront un confort acceptable. Elle n'en donne peut-être pas l'air, mais cette banquette nous fait sentir à l'aise une fois que l'on est assis. Cependant, le dégagement au niveau des pieds et des genoux est un peu limité si les occupants avant sont grands. De plus, la sortie sera difficile si ces mêmes occupants oublient d'avancer leur siège en débarquant du véhicule.

Vous pouvez essayer d'asseoir trois personnes à l'arrière (après tout, il y a trois ceintures), mais si celle du milieu est large, les contacts seront nombreux... et les plaintes aussi, probablement.

Pour 2008, Jeep a décidé d'abandonner le moteur diesel et de se fier uniquement à son V6 de 3,7 litres pour alimenter le Liberty. Cette mécanique à simple arbre à cames en tête carbure à l'essence ordinaire pour produire 210 chevaux et un couple de 235 lb-pi.

Comme tous les autres modèles de la marque (sauf le Compass), le Liberty porte la mention «Trail Rated», ce qui signifie qu'il n'a aucun problème à sortir des sentiers battus grâce à des équipements tels que des plaques protectrices sous le véhicule, un système à quatre roues motrices et des crochets de remorquage.

Pour 2008, Jeep a décidé d'abandonner le moteur diesel et de se fier uniquement à son V6 de 3,7 litres.