Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Hyundai Tucson Limited 2008 : essai routier

Hyundai Tucson Limited 2008 : essai routier

Le prix avant tout Par ,

Le prix avant tout

Le Tucson marquait le début de la récente offensive de Hyundai. Son lancement, en 2005, a été suivi par pas moins de six modèles redessinés et de deux tout nouveaux modèles.

Accent à hayon, berline Accent, Elantra, Sonata, Azera et Santa Fe ont tous mérité une refonte totale, alors que l'Entourage et le Veracruz se sont joints à la gamme. Seule la Tiburon tarde à renouveler son apparence, quoiqu'elle ait reçu des changements mineurs en 2007. À sa quatrième année sur le marché, le Tucson est encore joli avec ses proportions réduites et sa carrosserie en rondeurs.

Le Tucson est encore joli avec ses proportions réduites et sa carrosserie en rondeurs.

Un V6 très ordinaire
Pas moins de six versions du Tucson sont offertes, et notre modèle d'essai est le Limited à traction. Équipé du V6 de 2,7 litres, on a l'impression qu'un bon nombre des 173 chevaux annoncés sont restés à l'étable. Dans les faits, les décollages sont intéressants, mais le moteur manque rapidement de souffle; après avoir franchi le cap des 4 000 tr/min, là où le couple atteint le sommet de sa courbe, le petit V6 a tout donné.

Et bien que la boîte de vitesses automatique à 4 rapports effectue bien son travail, le Hyundai Tucson profite d'une boîte à 5 rapports avec le même moteur, ce qui contribue à le garder dans sa plage de puissance. Il serait temps de penser à une petite mise à jour mécanique, surtout que ses rivaux arrivent à la guerre avec des V6 dont la puissance s'échelonne entre 200 et 268 chevaux.

Avec une moyenne de 13,8 litres aux 100 kilomètres, inutile de vous dire que je m'attendais à mieux. On peut, il est vrai, opter pour le 4-cylindres de 2 litres, ce qui permettra d'économiser un peu de pétrole, mais ses performances sont tout juste suffisantes. Quand même, j'ai un membre de la famille qui possède un Tucson à moteur de 2 litres couplé à la boîte automatique et qui ne se plaint pas du tout. Tout dépend de vos besoins et de vos habitudes de conduite.

On peut opter pour le 4-cylindres de 2 litres, ce qui permettra d'économiser un peu.