Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Kia Niro 2017 : premières impressions

Kia Niro 2017 : premières impressions

Le petit héros Par ,

San Antonio, Texas. Les voitures se résumaient jadis à quelques portières et un coffre. De même, les camions se résumaient à quelques portières et un espace de chargement ouvert ou fermé. Toutefois, au cours des 10 dernières années, la ligne est devenue floue au point où bien des gens ne peuvent faire la différence… à moins bien sûr d’être en face d’une camionnette et d’une berline.

Les multisegments sont l’incarnation même de ce phénomène. La beauté de ces véhicules, c’est qu’il n’y a pas de limites ni de conventions en ce qui concerne leur groupe motopropulseur, leur rouage, leur volume intérieur et leurs capacités. On peut les apprêter à toutes les sauces.

Dans la catégorie des compacts, le tout nouveau Kia Niro 2017 se présente comme un modèle complet. Le fabricant croit tellement avoir trouvé la recette du petit utilitaire parfait qu’il a construit une plateforme et développé une motorisation spécifiquement pour le Niro. N’oublions pas son prix très concurrentiel : à 24 995 $, le niveau d’équipement et de technologie est supérieur à pratiquement tout ce qu’on retrouve sur le marché. La cerise sur le gâteau? Sa conduite n’est pas mauvaise du tout. 

De loin, il ressemble à un Kia
Le Niro arbore la fameuse calandre en museau de tigre de Kia, mais sa posture fait penser à une MINI Countryman ou même au premier Infiniti EX35. Physiquement, il se démarque plus du Sportage que je m’y attendais. C’est bien un Kia, sauf qu’il a une prestance et une personnalité à lui. Je ne le qualifierais pas d’agressif, mais disons qu’il est différent.

Le Niro peut dire merci à son aérodynamisme avantageux qui réduit son coefficient de traînée à 0,29. Les porte-à-faux courts, l’empattement long et les roues de 18 pouces de la version SX lui confèrent une solide présence sur la route. Cela dit, j’opterais pour les jantes de 16 pouces pour plusieurs raisons… 

Un poids à supporter
L’écart entre la version de base L et la SX haut de gamme est de 270 kilos (600 livres) et on peut le sentir presque tout le temps. Le moteur à 4 cylindres de 1,6 litre, qui génère à lui seul 104 chevaux, fait équipe avec un moteur électrique de 42 kilowatts pour développer une puissance totale de 139 chevaux. Le couple, lui, s’élève à 195 livres-pied à partir de seulement 1 000 tours/minute. Par contre, il diminue après 2 400 tours et la cavalerie ne se déploie en entier qu’à 5 700 tours, ce qui crée un gros vide dans la courbe de puissance du Niro.

Bien que la performance ne soit pas sa vocation, cet utilitaire hybride emploie une boîte à double embrayage à 6 rapports — un de moins que l’actuelle boîte du Kia Sportage. Pourquoi? Tout simplement à cause de l’abondance de couple à bas régime.

Notez que le Kia Niro n’offre pas de mode 100 % électrique. Si vous y tenez, vous devrez attendre le modèle hybride rechargeable, qui sera lancé d’ici la fin de l’année. Espérons qu’il comprendra un système de freinage régénérateur pour prolonger l’autonomie au maximum. 

La question du poids ne se pose pas en ville, mais sur l’autoroute et les routes secondaires, ça change drôlement la donne. Le Niro SX est un peu amusant avec la boîte de vitesses en mode Sport, tandis que le Niro de base l’est assurément en mode Normal. Il devient même divertissant en mode Sport.

Pour ce qui est du comportement routier, le Kia Niro 2017 frise l’excellence. La version SX roule sur des pneus Michelin Primacy assurant une meilleure traction et une plus grande maniabilité, mais la différence avec les pneus Michelin Energy Saver de la version L est négligeable. 

Le fait que 53 % de la structure soit en acier à haute résistance est la vraie raison pour laquelle la conduite du Niro est si agréable. Ça fait en sorte que les bruits et les vibrations demeurent à un niveau satisfaisant. On sent qu’on a affaire à un véhicule plus « haut de gamme », un sentiment amplifié par l’impressionnante liste de commodités.

Équipé pour plaire aux Canadiens
Le Kia Niro 2017 comprend de série un volant chauffant et des sièges chauffants. Selon moi, c’est une décision stratégique pour plaire aux consommateurs canadiens. Le Niro devrait permettre à Kia d’attirer de nouveaux clients; chose certaine, il amènera beaucoup d’acheteurs potentiels dans les salles d’exposition.

Ceux-ci apprécieront également ce qu’il y a dans le véhicule. Encore une fois, les designers de Kia ont créé un tableau de bord convivial qui place toutes les commandes importantes au-dessus du levier de vitesses. L’écran tactile au milieu se configure facilement, tandis que l’affichage couleur de 4,2 pouces derrière le volant fournit toute l’information voulue. On retrouve même un assistant de conduite écoresponsable en version SX, mais peu de propriétaires s’en serviront à mon avis. 

Les sièges du Kia Niro s’avèrent très confortables et soutiennent bien le corps, tandis que l’empattement long se traduit par un généreux espace pour les jambes aux places arrière. Le système d’infodivertissement UVO3, la radio satellite et Bluetooth font partie de l’équipement de série de toutes les versions. Certaines ont en plus un chargeur USB de 5 volts qui réapprovisionne un téléphone ou une tablette assez rapidement. 

Droit au cœur
Le Kia Niro 2017 s’adresse à quiconque recherche un multisegment ou un véhicule relativement utilitaire. Les gens de la compagnie disent qu’ils n’ont pas de public cible, car le Niro peut répondre aux besoins d’une majorité. Ils nous ont même montré une photo du coffre, qui est environ 25 % plus petit que celui du Sportage, avec 2 gros sacs de golf à l’intérieur. 

Le Niro est vraiment unique dans sa fourchette de prix. Agréable à conduire et extrêmement frugal à la pompe, il n’a comme seule lacune que l’absence d’un rouage intégral en option. Quand même, je m’attends à ce qu’il se vende bien.

Lorsqu’il sera mis en vente à la fin mars, le Niro va surement générer un bon achalandage. Les conseillers devront toutefois composer avec 5 produits différents entre 20 000 $ et 30 000 $. Le Niro risque fort de séduire, surtout en version intermédiaire EX.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
92%
Kia Niro 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Kia Niro 2017
Kia Niro 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :M.St-Pierre
Photos de la Kia Niro 2017
Kia Niro 2017