Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Land Rover LR3 HSE 2009 : essai routier

Land Rover LR3 HSE 2009 : essai routier

La robustesse assagie Par ,

Le LR3 est le VUS intermédiaire de luxe de Land Rover et c'est lui qui a remplacé le vénérable Discovery en 2005. Il conserve l'agilité tout-terrain légendaire de la marque tout en incorporant une touche de royauté.

Depuis son lancement, ce Land Rover ne cesse de me fasciner par son allure très carrée.

Maintenant avec plus de peinture
Esthétiquement, le Land Rover LR3 change très peu en 2009, à l'exception de la peinture à des endroits qui étaient autrefois non assortis à la carrosserie, soit les élargisseurs d'ailes, les pare-chocs et les jupes latérales. Les designers ont sans doute réalisé que les propriétaires de ce 4x4 ne s'aventuraient pas très souvent hors des sentiers battus, alors peindre toute la carrosserie est une bonne idée puisqu'on ne redoute plus les égratignures résultant de la conduite tout-terrain. Le LR3 devient donc clairement un utilitaire urbain.

Depuis son lancement, ce Land Rover ne cesse de me fasciner par son allure très carrée. Il partage assez de traits physiques avec les autres modèles de la gamme pour que personne ne puisse remettre en question son appartenance à la marque anglaise. Pour tout vous dire, cette approche lui confère un cachet qu'on ne retrouve pas chez les VUS japonais ou américains.

Design intérieur unique et vraiment pratique
Les véhicules Land Rover ont toujours affiché une certaine singularité au niveau du design et de la fonctionnalité. Le LR3 2009 poursuit la tradition même s'il se veut plus conventionnel qu'auparavant. Toutes les commandes sont assez grosses pour être faciles à manipuler avec des gants ou quand on se fait brasser sur un sentier.

Les principaux boutons du système 4x4, dont celui du contrôle en descente et de la gamme basse, sont joliment regroupés sur la console centrale. Une grosse molette reliée au système Terrain Response de Land Rover permet au conducteur d'engager les réglages de suspension et de transmission les plus appropriés simplement en choisissant le symbole qui correspond aux conditions routières, qu'il s'agisse de la neige, du sable, des collines, etc.

Tout comme le Discovery, le LR3 possède un coffre très volumineux qui n'est pas limité par une ligne de toit plongeante ou des lignes profilées. Le nouveau hayon à deux panneaux et à ouverture verticale est une nette amélioration par rapport à l'ancien, dont les charnières du côté droit forçaient le propriétaire à ouvrir le hayon vers le trottoir au lieu du trafic (à moins bien sûr de se trouver au Royaume-Uni).

La troisième rangée de sièges a été rétrogradée au profit d'un plancher de chargement aussi vaste que les Prairies canadiennes, ce qui facilite assurément la manutention de gros colis et bagages. Les deux sièges indépendants à la troisième rangée sont bougrement compliqués à atteindre mais, une fois qu'on y est, ils s'avèrent remarquablement accommodants.

La troisième rangée de sièges a été rétrogradée au profit d'un plancher de chargement aussi vaste que les Prairies canadiennes.