Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lexus IS 300 2004

Lexus IS 300 2004

Par ,

Lexus IS 300 2004
La sportive de la famille

EIle est un peu moins glamour que ses concurrentes En fait, sans doute parce qu'elle appartient a une marque moins présente sur le marché nord-américain, elle a un peu moins la cote que les autres. Mais côté performance la Lexus IS 300 a bien des leçons à donner à plusieurs des autres berlines sports sur le marché.

Dans les faits, elle est la bête de sa race. Loin de la conduite stylée et un peu aseptisée de ses grandes soeurs comme la ES ou la somptueuse LS, la IS 300 est un modèle de compromis tout en équilibre.

Équilibre d'abord dans la silhouette, puisque malgré des prétentions nettement plus sportives, aux limites d'être agressives, le profil demeure discret et sage. Bien sûr, les amateurs de " tuning " y trouveront de quoi se réjouir puisqu'elle a la silhouette parfaite pour se prêter à des modifications qui lui inculqueront un peu de " grrrrr " dans les yeux.

À l'intérieur cependant, attention, le ton change. On retrouve là un peu plus de la personnalité de la sportive. Les sièges de cuir sont de grande qualité, mais proposent tout de même un soutien enveloppant plus proche de la voiture de course que de la grande routière.

Même chose au niveau du tableau de bord qui, avec un style un peu éclaté inspiré de montres suisses, allie la finition luxueuse propre à Lexus à des cadrans métalliques aux allures modernes. Ce qui, avouons-le, est tout à fait de mise. Même le pédalier tout de métal troué et le pommeau du levier de vitesse métallique sont définitivement plus près de la sportive que de la routière.

Sur la route cependant, le compromis est moins évident. La suspension est molle un peu trop à mon goût. Cette douceur se ressent particulièrement en virage où la voiture prend beaucoup de roulis. Le résultat, sans être désastreux, n'est pas à la hauteur des attentes. Ce mouvement trop amplifié handicape sérieusement la trajectoire, surtout en entrée de courbe.

En revanche, il faut bien l'admettre, le moteur V6 trois litres de 215 chevaux remplit à merveille toutes les fonctions qu'on lui demande. Les plus exigeants lui trouveront toute la souplesse des sportives et une puissance largement suffisante, alors que les mordus de confort pourront se déplacer sans aucune hésitation.