Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lexus RX 330 2004

Lexus RX 330 2004

Par ,

Lexus RX 330 2004
Imposer le respect

Dès que vous entrez dans un Lexus RX 330, vous pénétrez dans le monde du haut de gamme. Vous resterez bouche bée devant la qualité de la finition, de l'assemblage, des matériaux de l'ergonomie et de la présentation raffinée. Même si vous n'êtes pas un amateur d'utilitaires, le Lexus RX 330 impose le respect. Il est également le premier véhicule de la famille Lexus à été construit en-dehors du Japon et c'est à l'usine de Cambridge en Ontario qu'il est assemblé.

Tout en conservant un lien de parenté évident avec son aïeul, le RX 330 a néanmoins subi quelques modifications esthétiques le rendant plus dynamique. Ainsi la ceinture de caisse remontant nettement vers l'arrière, les passages de roues très marqués, les montants de pare-brise plus inclinés ou encore le capot généreusement bombé. On note ainsi la présence d'un nouveau bloc V6 3,3 litres, d'une puissance de 230 chevaux accouplé à une transmission automatique à 5 rapports. Depuis l'an dernier, cette mécanique remplace tous les anciens moteurs trois litres de la famille Toyota. Toujours aussi onctueuse, cette mécanique sait se faire oublier et laisse comme seul signe de vie un léger feulement à peine perceptible

Conduite

Sur la route, le RX 330 préfère, bien que sa tenue de route soit nettement supérieure à la majorité des 4x4, la conduite coulée et défensive. Il siphonne le réservoir en un rien de temps. 70 litres de Super pour 500 kilomètres, il faut en avoir les moyens. Vif sur la route, le moteur ne semble jamais à bout de souffle et malgré un format relativement imposant, le RX 330 sait se faire petit en maniable en ville. Un des rares bémol à la conduite concerne le freinage. Le véhicule qui accuse un poids de 2 tonnes donne beaucoup de travail aux freins qui peinent à arrêter promptement cette masse imposante. Et en plus, la pédale est un peu spongieuse, ce qui n'aide pas la cause.