Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai du Lexus UX 250h 2019 : dans les petits pots…

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Auto123 met à l’essai le Lexus UX 250h, un petit VUS hybride qui répond généralement bien aux attentes qu’on porte en lui

Que ceux qui se souviennent de la CT200h hybride se lèvent. D’accord, ça ne fait pas longtemps qu’elle n’est plus offerte par Lexus, donc peut-être qu’elle sonne encore une cloche, surtout qu’elle a bien fait pour la marque de luxe de Toyota. À preuve, on en voit encore beaucoup sur la route. Dans un univers où ce type de véhicule doit plier l’échine devant le VUS, la CT s’est montrée solide.

Avec la popularité croissante des VUS de luxe compacts, il est cependant devenu évident que pour un véhicule comme la CT, il serait difficile de survivre. À la fin de 2017, c’en était fait de cette proposition. Deux années plus tard, son remplaçant est arrivé sur le marché sous la forme du véhicule qu’on vous présente, le UX 200 et sa variante hybride, l’UX 250h. Et comme la CT partageait sa plateforme avec la Toyota Corolla de l’époque, le VUS UX profite de la structure TNGA (Toyota New Global Architecture) qui sert la nouvelle Corolla.

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : D.Heyman

Entre la CT et l’UX, une différence de format, mais minime. L’UX est plus haut, VUS oblige, mais la CT était plus large. L’UX propose un peu plus d’espace intérieur, mais si peu, comme le prouve ses places arrière très étriquées. Nous avons réussi à placer un siège d’enfants à cet endroit (position inversée), mais le passager avant ne devrait pas s’attendre à avoir beaucoup d’espace pour les jambes avec une telle configuration. Heureusement, le siège est facile à installer grâce à des points d’ancrage bien disposés.

En revanche, la position de conduite est plutôt bonne, tout comme la visibilité. Les angles morts sont nombreux lorsqu’on se tourne la tête, toutefois, mais comme d’habitude, c’est le prix à payer pour profiter d’un design plus réussi. Et c’est assez intéressant à ce chapitre avec l’UX.

En fait, ça commence à l’arrière où les feux sont liés par une barre lumineuse qui ajoute une touche de classe au modèle. Ça donne aussi l’impression que le modèle est plus large qu’il ne l’est en réalité.

Photo : D.Heyman

En se déplaçant vers l’avant, le prochain élément qui nous saute aux yeux, ce sont ces pourtours d’ailes à la forme plus carrée. Ça ajoute une touche de robustesse au produit, un élément auquel je ne me serais pas attendu d’un véhicule Lexus au comportement plus doux qu’autre chose. L’approche confère au véhicule plus d’autorité.

À l’avant, le faciès est bien sûr dominé par la grille en forme de sablier de l’entreprise, une signature que l’on peut voir sur tous les modèles Lexus de nos jours. J’ai l’impression qu’elle polarise autant les débats avec l’UX qu’elle le fait avec le plus imposant RX. Personnellement, j’aime bien que mon véhicule soit porteur de caractère. Ça permet de le différencier des autres dans la catégorie, soit les Buick Encore, Audi Q3 et BMW X2. Ça permet aussi au UX d’attirer des acheteurs, de jeunes professionnels, qui recherchent ce genre de design plus engagé.

Photo : D.Heyman

Aussi, et sans surprise, il ne faut pas s’étonner non plus que la clientèle cible du UX est branchée à tous les niveaux. Conséquemment, ça se reflète avec ce qu’on retrouve à l’intérieur. Cela devrait normalement signifier la présence des applications Apple CarPlay et Android Auto, mais seule la première est présente ici. Heureusement, le branchement s’est fait sans heurts et l’appli a bien fonctionné en chaque occasion. Ce n’est pas le cas de Google Play Music, cependant, mais l’UX n’est pas en cause ici ; c’est problématique avec une foule de véhicules.

L’utilisation d’Apple CarPlay présente un autre avantage ; son interface est beaucoup plus agréable à regarder et à consulter que celle de Lexus qui offre une palette de couleurs déprimante. Il est aussi dommage que le grand écran ne soit pas tactile, car le pavé que l’on doit utiliser pour naviguer à travers le menu n’est pas le plus convivial de l’industrie. Au moins, on profite de commutateurs aux trois extrémités exposées du pavé et ça fonctionne bien pour effectuer quelques raccourcis pour contrôler des éléments comme la chaîne syntonisée, le volume, etc.

Notre modèle d’essai portait en prime la version améliorée de la chaîne audio Enforme 2.0. Cette dernière offre huit haut-parleurs et on n’a pas besoin d’une interface compliquée pour en profiter.

Photo : D.Heyman

Pour ce qui est de l’autre écran, celui situé devant le conducteur, il nous transmet quantité d’informations, y compris le rendement du système hybride. On y a recours fréquemment afin de voir de quelle façon on peut améliorer sa cote de consommation.

Ce n’est pas trop difficile à faire, toutefois, car le système hybride utilisé par l’UX 250h a constamment été peaufiné par Toyota au fil des années. Il profite même d’un petit plus avec ce véhicule, soit le système E-Four AWD qui se veut une approche intéressante pour procurer à la fois l’hybridité et la traction intégrale. Essentiellement, les roues avant sont animées par la motorisation hybride (puissance combinée de 175 chevaux) alors que le train arrière est l’affaire d’un moteur électrique de 5,3 kWh. Ce dernier peut même faire passer le couple d’une roue à l’autre pour offrir la meilleure motricité possible dans les pires conditions.

Notre essai ne nous a pas permis de vivre de telles conditions, mais on a quand même pu sentir de quelle façon le système travaillait. Il est ironique de penser que c’est grâce à un système hybride que la conduite de ce véhicule est rendue plus… agréable.

Photo : D.Heyman

Oui, agréable ! C’est probablement la meilleure façon de la décrire. On ne parle pas d’un véhicule rapide. Si la cavalerie de 175 chevaux n’est pas une donnée à négliger, il faut considérer qu’on traîne le poids du système hybride et qu’il faut composer avec le rouage intégral. Et si la famille monte à bord, comme ce fut le cas lors de mon essai…

Fait à noter, le passage de la version UX 200 à l’UX 250h s’accompagne d’une perte de volume d’environ 130 litres à l’espace de chargement. On parle quand même d’un véhicule de taille compacte ici et les ingénieurs ont dû trouver une place pour les piles. Le plancher de chargement a donc été repoussé vers le haut.

Photo : D.Heyman

Malgré tout, nous avons réussi à bien charger le véhicule et la bonne nouvelle, c’est que la consommation d’essence n’a pas été affectée. En conduisant de façon normale, nous avons réussi à maintenir une cote de 6,2 litres aux 100 kilomètres sur un parcours d’environ 700. C’est seulement 0,2 litre au-dessus de ce que Lexus promet. Pour économiser un peu plus, il est possible de demander au système de demeurer en mode électrique, mais si on accélère trop rapidement ou roule trop vite, le moteur à essence s’engage.

Conclusion
Aussi intéressant soit-il, l’UX 250h demeure un petit véhicule et il nous le démontre en certaines occasions. Par exemple, s’il se montre silencieux en ville, c’est moins le cas lorsque le moteur travaille fort à vitesse d’autoroute. Et peu importe la quantité de cuir ou d’éclairage d’ambiance qu’on nous livre à bord, cela a un impact sur la sensation que l’on a de se trouver à bord d’un véhicule de luxe.

Photo : D.Heyman

On ne pénalisera pas le UX 250h trop pour autant, cependant. Il s’agit d’un petit VUS intéressant qui fait ce que Lexus promet. On ne peut se plaindre de ça. Et c’est sans compter sur son caractère unique ; aucun concurrent n’offre un véhicule de la sorte ; ça compte pour quelque chose.

On aime

Système hybride efficace qui fonctionne comme promis
Système à quatre roues motrices ingénieux
Style à la mode
Direction précise

On aime moins

Places arrière étriquées
Perte de volume par rapport à la version UX 200
Système multimédia vieillissant
Motorisation bruyante lorsque sollicitée

La concurrence principale

Audi Q3
BMW X2/i3
Buick Encore
Cadillac XT4
Mercedes-Benz GLA-Class

Photo : D.Heyman

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Lexus UX 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Lexus UX 2019
lexus ux 2019
Lexus UX 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Heyman
Photos du Lexus UX 250h 2019