Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lincoln MKS à TI 2009 : essai routier

Lincoln MKS à TI 2009 : essai routier

Le nouveau porte-étendard de Lincoln, une berline luxueuse qui en offre beaucoup pour notre argent Par ,

Lincoln mise sur un nouveau joueur pour rivaliser avec les BMW, Audi, Cadillac et Lexus de ce monde. Il s'agit de la MKS, une berline pleine grandeur qui vient détrôner la MKZ au sommet de la gamme.

Tous les accessoires de mon modèle d'essai (ou presque) étaient assistés ou automatisés.

Nouveau look sensas
L'allure distinctive de la Lincoln MKS est caractérisée par une posture imposante, des roues à grand diamètre (19 pouces) et un superbe faciès couronné par une calandre en cascade métallique. D'ailleurs, cette dernière est tellement bien intégrée qu'elle donne l'impression de couler du capot. L'encadrement des phares antibrouillard est tout aussi éclatant. J'adore.

Des phares au xénon, un double échappement et un toit ouvrant électrique à double panneau complètent l'accoutrement de cette splendide berline, qui repose sur des jantes en alliage d'allure sportive.

Puissance et maniabilité décontractées
Pour le moment, la Lincoln MKS 2009 n'est offerte qu'avec un V6 atmosphérique de 3,7 litres. Sa puissance de 270 chevaux est acheminée aux roues avant ou, en option, aux quatre roues par l'entremise d'une boîte automatique à six rapports. Bonne nouvelle: celle-ci propose enfin un mode manuel.

La MKS peut se montrer assoiffée lorsque conduite agressivement, consommant jusqu'à 15 litres d'essence aux 100 kilomètres en ville. Ceci dit, ma moyenne au cours de cet essai routier s'est chiffrée à environ 12 L/100 km.

Le moteur est plaisant et juste assez dynamique pour livrer des accélérations qui, à défaut d'être fulgurantes, sont énergiques -- pas mal compte tenu du gabarit substantiel de la voiture. Certains auraient sans doute souhaité de meilleures poussées au décollage; c'est pourquoi Ford ripostera dans quelques mois avec le tant attendu V6 «EcoBoost» à double turbocompresseur. (Ce n'est pas une blague!)

Bien sûr, aucune boîte manuelle n'est disponible et, de série, la MKS est entraînée par ses roues avant au lieu d'être propulsée par ses roues arrière comme bon nombre de ses rivales. Il ne faut donc pas se surprendre si cette Lincoln favorise une conduite plus souple et décontractée au détriment d'une tenue de route ferme et très sportive.

Aucune boîte manuelle n'est disponible et, de série, la MKS est entraînée par ses roues avant.