Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lincoln Zephyr 2006

Lincoln Zephyr 2006

Une berline de luxe qui lance un sérieux avertissement à ses rivales Par ,

Une berline de luxe qui lance un sérieux avertissement à ses rivales

Si je vous dis «Lincoln», quelle image vous vient en tête? Est-ce celle du 16e président des États-Unis, Abraham de son prénom, qui a débarrassé
Si je vous dis «Lincoln», pensez-vous au 16e président des États-Unis, Abraham, ou à la légendaire marque automobile de luxe? (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
le pays de l'esclavage, institué la première conscription américaine, mené l'Union à deux victoires importantes (Gettysburg et Vicksburg), instauré la tradition de l'Action de grâces pour devenir ensuite le premier président américain à se faire assassiner?

Ceux qui vivent à Lincoln City, en Oregon, ou à Lincoln, au Nebraska, penseront évidemment à leur ville. D'autres auront en tête la légendaire marque automobile de luxe créée par Henry Leland en 1921 et vendue à Henry Ford l'année suivante. C'est aussi la compagnie qui nous a donné des voitures classiques comme la toute première Continental (1939-1948), la splendide Continental 1955 et la tout aussi ravissante Continental 1961. C'est dans cette dernière (une
La toute nouvelle Zephyr saura-t-elle avoir un impact aussi considérable qu'à sa création, en 1936? (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
version 1963 décapotable, bien sûr) que le président John F. Kennedy a été abattu d'une balle, par un sombre 22 novembre, à Dallas. Je pose maintenant la question: y a-t-il une marque de voitures plus ancrée dans l'histoire politique américaine que Lincoln?

Un des modèles qui a connu le plus succès dans la riche histoire de Lincoln, c'est bien la Zephyr, introduite pour la première fois en 1936. Bien que son style était accrocheur et inédit à l'époque, elle n'était pas assez sensationnelle et extravagante pour ceux qui achetaient du Cadillac. En fait, la gamme entière de Lincoln a toujours été reconnue pour son élégance sobre. La toute nouvelle Zephyr 2006 ne fait pas exception.

Elle a fière allure, de tous les angles, et elle est très différente si on la
La Zephyr a fière allure, de tous les angles, et elle est très différente si on la compare à toutes les voitures qui partagent son architecture de châssis et ses nombreuses composantes. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
compare à toutes les voitures qui partagent son architecture de châssis et ses nombreuses composantes. Ford semble avoir trouvé une bonne recette et l'exploite au maximum. C'est du moins l'impression qui se dégage du portfolio de designs. Après tout, n'est-il pas logique de faire d'une pierre deux (ou trois) coups, c'est-à-dire d'optimiser l'usage de ses ressources afin de réduire les coûts de production et d'offrir des véhicules plus abordables? Par exemple, la nouvelle Ford Fusion est largement dérivée de la Mazda6, une voiture qui emprunte depuis ses débuts plusieurs composantes d'entraînement à Ford.

Évidemment, ce partage n'est pas une stratégie née de la dernière pluie, pas plus qu'il n'est exclusif à Ford. Par exemple, Lexus a conçu sa berline
De l'extérieur, on note peu de ressemblances visuelles entre la Fusion et la Zephyr. (Photo: Trevor Hofmann, Canadian Auto Press)
ES 330 à partir de la Toyota Camry, l'Acura TL est basée sur la Honda Accord, etc. Même l'ancienne Continental reposait sur la plate-forme de la Taurus. Pourtant, il s'agissait de deux voitures fort distinctes aux missions diamétralement opposées.

On peut en dire autant de la nouvelle Zephyr, quoique les liens sont peut-être moins apparents. De l'extérieur, on note peu de ressemblances visuelles entre la Fusion et la Zephyr. Cette dernière affiche plutôt un style évocateur des Lincoln du bon vieux temps. Non pas qu'elle fait rétro, mais certains de ses éléments, comme la calandre horizontale en cascade, les feux arrière rectangulaires et le creux du couvercle de coffre où se trouve l'insigne Lincoln, rappellent drôlement la Continental 1961.