Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda CX-9 GT 2009 : essai routier

Mazda CX-9 GT 2009 : essai routier

Plus qu'un simple utilitaire multisegments Par ,

Vroum-Vroum dans la neige, c'est aussi amusant que Vroum-Vroum sur un bel asphalte sec, surtout avec un Mazda CX-9 doté de la traction intégrale. En plus d'être le brillant slogan du constructeur japonais, cette expression décrit une attitude et une sensation au volant. Je l'ai réalisé dès le second jour de mon essai routier du CX-9 GT tout équipé qui m'avait été prêté. À mes yeux, ce véhicule est beaucoup plus qu'un simple utilitaire multisegments (VUM). Il est plaisant non seulement pour le conducteur mais aussi pour tous les autres passagers, livrant la marchandise à chaque instant.

Le Mazda CX-9 GT 2009 débute à 44 795 $; le modèle testé valait 52 885 $.

Les VUM sont habituellement conçus à partir d'un châssis de voiture et, comme le CX-9, ils sont disponibles avec la traction intégrale. Étant donné que le sien a déjà une âme sportive (encore ce Vroum-Vroum), Mazda a fait en sorte qu'il soit assez polyvalent pour tout faire.

Moteur
Le Mazda CX-9 2009 est alimenté par un V6 de 3,7 litres développant 273 chevaux. Ce moteur a bénéficié de plusieurs révisions électroniques depuis son lancement. Il y a deux ans, lorsque le véhicule est arrivé sur le marché, je n'aimais pas vraiment la réponse du moteur et le dosage de l'accélérateur. Aujourd'hui, par contre, ce dernier convient nettement plus à un usage quotidien, faisant preuve d'une belle légèreté en début de course et d'un poids progressif au fur et à mesure qu'on l'enfonce. Cette amélioration m'a permis de profiter pleinement de la généreuse plage de couple que le moteur mettait à ma disposition.

Transmission
La boîte automatique à six rapports à commande électronique a aussi reçu quelques correctifs et ajouts. Le mode manuel, qu'on opère avec le levier sur la console centrale, nous permet d'enchaîner les rapports comme avec une voiture sport. Près de la zone de régime critique, les passages sont vifs et convaincants. Ceci dit, on peut laisser le levier en position «D» et confier à ce gros magasinier urbain le soin de changer les rapports.

Tenue de route
Ça peut paraître drôle à dire, mais ce VUM richement équipé et capable d'asseoir sept occupants arrive à tenir la route en virage aussi bien que plusieurs voitures soi-disant sport. Sur les quelques portions dégagées d'échangeurs et de bretelles d'autoroute que j'ai trouvées, j'ai tenté de voir jusqu'à quelle vitesse je me sentais confortable. La plupart du temps, c'était un peu au-dessus de la vitesse recommandée. Parfois, j'aurais même pu pousser et atteindre le double de la vitesse, mais le risque qu'il y ait un peu de glace ou de sable m'a enlevé cette idée de la tête.

Le Mazda CX-9 GT possède tout ce dont on a besoin et plus encore.