Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda MX-5 2006

Mazda MX-5 2006

Longue vie à la Miata? Longue vie à la MX-5! Par ,

Longue vie à la Miata? Longue vie à la MX-5!

On ne doit plus parler officiellement de la «Miata» mais bien de la nouvelle MX-5. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
Il était 6h50. J'avais réglé mon réveille-matin plus tôt - d'habitude, je me lève seulement à 9h30 - pour une raison: j'étais tout excitée à l'idée d'essayer une nouvelle voiture sensationnelle. Bon, c'est vrai, elle n'est pas vraiment nouvelle, techniquement parlant, mais elle a quand même été transformée de A à Z pour 2006. Présente sur le marché depuis 1989, elle possède un statut qui est encore aujourd'hui reconnu mondialement, non seulement par ses propriétaires, le public en général et les leaders de l'industrie automobile, mais aussi par le Livre des Records Guinness. Il s'agit en effet du roadster deux places le plus vendu à ce jour, avec des ventes totalisant 700 000 unités. Longue vie à la Mazda Miata.

Or, on ne doit plus parler officiellement de la «Miata» mais bien de la nouvelle MX-5, en raison de la décision de Mazda de recourir à une nomenclature alphanumérique pour harmoniser sa gamme de produits. Certains pourraient penser que ce changement de nom est une tentative pour défaire sa réputation de «voiture de fille», mais selon les statistiques, 64 % des Miata/MX-5 sont vendues à des hommes. Que dites-vous de ça?

J'insiste encore une fois pour associer l'adjectif «toute nouvelle» à la MX-5 2006. Celle-ci n'a pas conservé la moindre pièce des deux premières générations et, bien qu'elle soit considérablement influencée par la RX-8,
Prendre place à bord de la MX-5 est encore plus facile et confortable que jamais. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)
les deux ne partagent aucune composante commune. Il n'y a pas de place dans un roadster léger pour un lourd moteur rotatif ou encore des pièces volumineuses. J'aborderai d'ailleurs la question du poids dans un petit moment.

Pour l'instant, avant même d'entrer dans les détails techniques, je veux revenir sur le mot «harmonie» que j'ai utilisé plus haut pour décrire le changement d'appellation de la MX-5. Ici, l'harmonie a un sens bien plus profond. En s'inspirant de la philosophie japonaise «Jinba Ittai», qui traduit l'unité entre un cavalier et sa monture ou, dans ce cas-ci, l'harmonie entre un conducteur et sa voiture, Mazda a pris tous les moyens nécessaires pour s'assurer que cette relation particulière constitue l'essence de la MX-5. Avec succès.
La turbulence du vent à l'intérieur de l'habitacle est également un aspect qui a été revu et corrigé - pour le mieux, bien sûr. (Photo: Alexandra Straub, Canadian Auto Press)

Prendre place à bord de la MX-5 est encore plus facile et confortable que jamais grâce à un empattement allongé de 2,5 pouces. En fait, toutes les dimensions ont été agrandies: la longueur et la largeur (d'environ 38 mm), la hauteur (de 18 mm) et l'espace intérieur (de 14 litres). De plus, l'angle du pare-brise a été relevé de trois degrés en positionnant les montants 9 cm plus près des occupants, ce qui améliore la visibilité. Il est donc possible de bien apercevoir et évaluer les virages afin de tirer profit au maximum de la voie élargie de la voiture. Bref, je ne me suis jamais sentie inconfortable dans la MX-5, parce je ne suis pas une géante et que je peux embarquer dans à peu près n'importe quoi. Par contre, mon partenaire de conduite lors de mes essais mesurait plus de six pieds et, bien qu'il ait noté un plus grand dégagement, il n'était pas tout à fait à son aise.