Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda MX-5 Mazdaspeed 2005 : essai routier (Extrait vidéo)

Mazda MX-5 Mazdaspeed 2005 : essai routier (Extrait vidéo)

Last call ! Par ,

* Cliquez ICI pour visionner une vidéo sur la Mazda MX-5 Mazdaspeed *

Last call !


Photo - Antoine Joubert
Je sais, au moment où vous lisez ces lignes, la nouvelle MX-5 brille depuis quelques jours déjà, dans les salles de montre des concessionnaires. Mais pour me faire plaisir, pour lui faire mes adieux de façon honorable, et pour la remercier d'avoir institué un véritable mode de vie chez des milliers de conducteurs, j'ai considéré important de faire l'essai de la version originale, une dernière fois. Celle que les puristes appellent la M2 (Miata de seconde génération), est parmi nous depuis 1999. Hors, à l'exception du modèle 2006, jamais la Miata n'a subit de refonte complète. En 15 ans, la Miata, également appelée Roadster, Eunos ou MX-5 sur d'autres continents, a su convaincre pas moins de 700 000 acheteurs, qui ont tous craqué pour sa ligne, sa conduite, et patati, et patata...

En 2004, Mazda a répondu à l'appel des assoiffés de puissance, en introduisant une version à moteur turbocompressé. Appelée MX-5 Mazdaspeed, elle a eu droit aux plus beaux éloges de la part de la presse automobile. Offertes en édition limitée et en une seule couleur, les MX-5 Mazdaspeed se sont envolées à la vitesse de l'éclair. Conscient du succès de cette version et du fait que le nombre d'exemplaire disponible au Canada n'a pas suffit à la demande, les dirigeants de la marque ont choisi de continuer la production pour 2005. On a toutefois modifié la teinte de carrosserie, qui se veut cette année d'un gris titane.

Carrosserie

Photo - Antoine Joubert
Ce qu'elle est belle cette Miata ! Et même si elle a de l'âge, jamais sa ligne ne sera dépassée. Comme un bon vieux Chardonnay, elle se bonifie avec le temps. Voilà pourquoi on peut déjà parler d'un classique automobile. Du côté de la version Mazdaspeed, qui propose des performances plus animées, on retrouve quelques distinctions esthétiques, qui éveillent les sens des passionnés. Le becquet arrière, le pare-chocs avant avec déflecteur intégré, les phares teintés et les jantes Racing Hart montées de pneus de 17 pouces résument les principales différences. Comme toute Miata, elle hérite d'une capote en vinyle noir, escamotable manuellement, mais très facile à utiliser. Les ex-propriétaires de Jeep TJ sauront vous le dire !

Aménagement intérieur

Photo - Antoine Joubert
Si vous êtes actuellement propriétaire d'un véhicule à vocation familiale, et que vous songez à le remplacer par une Miata, dites-vous que le passage se compare à celui d'une personne qui passe d'une grande maison de campagne à un 2 ½ ! Avec cette dernière, il faut apprendre à minimiser notre attirail, et à voyager léger. Certains devront même suivre un régime, s'ils veulent se sentir confortable à bord. Très petit, l'habitacle de la Miata est toutefois bien pensé, pour celui qui préconise d'abord la conduite. Toujours dans la Mazdaspeed, le conducteur prend place sur un siège de tissu offrant de bons supports, qui lui permet de trouver une position de conduite optimale. Les pédales sont bien positionnées, le levier de vitesses tombe parfaitement dans la main, et le petit volant est un charme à manier. Seul bémol, il n'est pas réglable en hauteur.

À l'intérieur, la Mazdaspeed a également droit à un certain nombre d'équipements exclusifs. Parmi eux se trouvent un rétroviseur intérieur de couleur assortie à la carrosserie, des plaques de seuil de portes avec logo Mazdaspeed, un pédalier en acier inoxydable et des cadrans indicateurs de couleur argentée.