Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Saleen S281 SC 2005 (Extrait vidéo)

Saleen S281 SC 2005 (Extrait vidéo)

Plus chère qu'une Corvette ! Par ,

* Cliquez ICI pour visionner une vidéo sur la Saleen S281 *


Plus chère qu'une Corvette !


Photo - Antoine Joubert
Le préparateur Steve Saleen, qui se spécialise dans la modification de produits Ford depuis plus de quinze ans, est sans doute l'une des personnes les plus respectées dans le milieu des « Mustangnistes ». Au Canada, ses créations ne sont disponibles que depuis deux ans, mais elles font tout de même jaser depuis des lunes. Reconnues pour leurs grandes beautés et leurs performances hors du commun, les Saleen jouissent cependant d'une réputation qui à mon avis, se veut supérieure à ce que l'on propose. L'an dernier, on avait mis à ma disposition un modèle 2004 (ancienne génération), dont la qualité générale se rapprochait dangereusement de ce que les voitures soviétiques peuvent offrir. Aujourd'hui, en se basant sur une voiture mieux construite et beaucoup plus moderne, Saleen propose un modèle grandement supérieur à ce que l'on proposait l'an dernier. Toutefois, la différence de prix entre une Mustang GT et une Saleen S281 SC est encore trop grande pour que notre sujet puisse justifier pleinement sa facture.

Design

Photo - Antoine Joubert
Aucun doute là-dessus, la Saleen S281 en met plein la vue. Les modifications esthétiques sont plus nombreuses que celles qui affublaient le modèle qu'elle remplace. Sans les nommer toutes, on lui remarque au premier coup d'oeil des pare-chocs, un capot et des jupes latérales qui lui sont propres, une partie arrière allongée avec aileron intégré, ainsi qu'une calandre distincte. On ajoute à cela une multitude d'autocollants, de logos, ainsi que ces magnifiques jantes chromées de 20 pouces montées de pneus Pirelli, à faire jalouser tout adepte d'automobiles. Modernisme oblige, la Saleen propose également en option, des phares au xénon. Mais ne vous en faites pas, car malgré cet ajout, nul ne pourra la confondre avec une Mercedes !

Photo - Antoine Joubert
À mon sens, le résultat est tout à fait spectaculaire. Les designers ont réussi à distinguer davantage ce modèle des Mustang de série, tout en lui donnant une gueule à faire frissonner le plus imposant des Hummer H2. Évidemment, qui dit Saleen dit tape-à-l'oeil . Et ce qualificatif s'applique encore davantage lorsque la voiture est peinte en jaune, comme dans le cas de ma voiture d'essai. C'est simple, autant pour le bruit qu'elle émane que pour son allure étincelante, tout le monde se retourne à son passage. Donc, si vous êtes du genre à aimer vous faire regarder, la Saleen est une aussi bonne solution qu'un Chevrolet SSR.

Aménagement intérieur

Photo - Antoine Joubert
Lors de mes précédents essais de la nouvelle Mustang, j'ai parlé en long et en large des bienfaits du nouvel habitacle. Une planche de bord dont l'architecture est aussi efficace que séduisante s'impose dans un environnement plus spacieux et drôlement mieux aménagé, qui peut accueillir quatre adultes de façon plus adéquate. La finition et la qualité d'assemblage se situent à des miles de ce que proposait le modèle de génération précédente, mais n'égalent toutefois pas les meilleures créations japonaises. L'ergonomie générale est également améliorée, de même que l'accessibilité à bord. Malheureusement, les modifications apportées à l'habitacle spécifique à la Saleen sont peu convaincantes. D'abord, on a équipé ce modèle d'un pommeau de levier de vitesse en aluminium qui nous glisse constamment entre les mains. Par la suite, on remarque que les deux petits cadrans, servant notamment à transmettre l'information quant à la pression du compresseur volumétrique, sont d'une part fixés à la hâte, et d'autre part muni d'un éclairage d'une désolante inefficacité. Quant à la plaque apposée sur la planche de bord, servant à l'identification du modèle, son apparence est tout simplement digne d'un Dollorama. Fort heureusement, les concepteurs de la S281 l'ont équipé de sièges baquets caractérisés par de multiples supports latéraux, qui tiennent les occupants bien en place. À défaut d'être réellement confortables parce qu'infiniment fermes, ces sièges sont cependant très efficaces en conduite sportive, de même qu'élégants, par leurs formes et leurs broderies à l'effigie de la marque.