Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda6 GT-V6 2008 : essai routier

Mazda6 GT-V6 2008 : essai routier

Par ,

Pour certaines personnes, vieillir c'est prendre quelques rides, devenir inutiles ou encore mourir de sa belle mort. Pour d'autres, c'est prendre de la sagesse tout en demeurant dans le coup. Mazda semble avoir un certain succès en se positionnant toujours dans la seconde catégorie. Bien que ses débuts remontent à 2002, sa berline intermédiaire figure toujours parmi les préférées de la catégorie, et ce, pour plusieurs raisons.

Aucun concurrent ne s'est aventuré dans des lignes aussi sportives que celles de la 6.

Il y a deux ans, Mazda a rafraîchi la 6 pour la mettre un peu plus au goût du jour en termes de style. Dans l'ensemble, les améliorations étaient les bienvenues, mais pour l'essentiel, la voiture demeurait la même. Ce n'est pas un mal en soi, mais les lignes qui vieillissent bien prennent quand même de l'âge. Dans le milieu de l'automobile, six ans sur le marché correspondent à presque 60 ans dans la vie d'un homme. La voiture demeure attirante, mais elle est due pour un changement radical. C'est exactement ce que Mazda fera avec sa 6 nouvellement dévoilée.

Une silhouette encore jeune
Les lignes demeurent encore aujourd'hui sans pareille dans la catégorie. Aucun concurrent ne s'est aventuré dans des lignes aussi sportives que celles de la 6. En réalité, elle semble dire : « Vous êtes un père de famille de 35 ans, mais vous voulez encore avoir du plaisir au volant. » Dès que le regard se pose sur la 6, on ne peut se méprendre avec d'autres voitures, son style est unique et particulier.

À l'intérieur, les choses se gâtent un peu plus. À ce chapitre, la 6 montre sans gêne son âge. Les plastiques noirs rendent l'habitacle très sombre, et leur entretien n'est pas des plus faciles car la poussière et les éraflures semblent amplifiées. Cependant, l'instrumentation présente une utilisation conviviale, sauf la radio dont les boutons sont particulièrement petits.

L'ergonomie générale demeure dans la bonne moyenne, et les systèmes de ventilation, de chauffage et de climatisation demeurent très efficaces mais bruyants, ce qui devrait être amélioré dans la prochaine génération, du moins, on l'espère. Il en va de même de la chaîne audio qui fait son travail sans en donner plus, tout comme l'équipement, en général.

L'instrumentation présente une utilisation conviviale.