Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda6 Sport GS V6 2004 : essai routier

Mazda6 Sport GS V6 2004 : essai routier

Un retour en force Par ,

Un retour en force

Il y a à peine deux ans, la Mazda 626 dormait dans les salles de montre des concessionnaires, n'attirant que certains fidèles satisfaits de son rendement économique et de sa fiabilité. Hors, pour séduire, elle ne possédait aucune carte dans son jeu, si bien que personne ou presque, ne s'y intéressait. Endormante à mourir, elle ne pouvait faire le poids face aux nouvelles venues qu'étaient les Nissan Altima, Toyota Camry et Hyundai Sonata. Elle a donc été remplacée par la berline Mazda6 en 2003, qui jouit depuis d'une popularité incomparable, face à sa devancière.

Par la suite, deux nouvelles versions de la 6 sont venues compléter la gamme. La première est une berline à hayon appelée 6 Sport, qui n'est pas sans rappeler la 626 hatchback, qui fût commercialisée jusqu'en 1992. La seconde est une véritable familiale, qui fait désormais presque cavalier seul dans sa catégorie. Il est certain que le fait d'offrir un nombre varié de modèles permet à cette intermédiaire de se différencier de la concurrence, qui n'est presque essentiellement constituée que de berlines à trois volumes.

Carrosserie

Le moins que l'on puisse dire, c'est que la 6 est une voiture bien tournée. On a beau l'observer sous tous ses angles, il est pratiquement impossible de ne pas la trouver séduisante. Ses lignes élancées et sportives démontrent fièrement le caractère de la voiture, tout en arborant certains traits caractéristiques aux produits de la marque. Qu'importe le modèle choisi, la 6 peut être commandée avec un groupe d'options appelé GFX, qui comprend un ensemble de jupes aérodynamiques, un aileron arrière et des jantes en alliage de 17 pouces.

Contrairement à ce que veut la tendance, cette Mazda ne souffre pas d'embonpoint lorsqu'on la compare à sa devancière. À force de grandir et de prendre du poids, plusieurs berlines sont devenues trop banales et très américanisées. On a qu'à observer les Accord et Camry actuelles et les comparer aux versions vendues en 1994, pour comprendre à quel point ces modèles ont changé de gamme.

Même si la voiture la plus prisée demeure la berline conventionnelle, il est intéressant de constater que Mazda a su faire preuve de flexibilité en proposant une berline à hayon et une familiale. Plus spacieuses et offrant une capacité de chargement supérieure, ces deux voitures séduiront sans doute ceux qui, pour cause de manque d'espace, se seraient autrement tournés du côté d'un utilitaire sport compact ou intermédiaire. Tandis que la 6 Sport se présente sans aucune rivale, la familiale se mesure quant à elle à la Volkswagen Passat, la Subaru Legacy et en y pensant bien, à la Ford Taurus.

Habitacle

Toujours dans l'esprit de proposer une voiture à caractère sportif, les ingénieurs de Mazda n'y sont pas aller de main morte en ce qui concerne la conception de l'habitacle. La présentation intérieure, totalement réussie, séduira les jeunes et moins jeunes, qui recherchent une voiture moderne et dynamique. Parmi les éléments stylistiques marquants, on retrouve une partie centrale de la planche de bord arborant une teinte métallique, des cadrans indicateurs avec joncs chromés, un superbe volant à trois branches et un éclairage des instruments de couleur rouge.