Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz ML320 BlueTEC 4MATIC 2009 : essai routier

Mercedes-Benz ML320 BlueTEC 4MATIC 2009 : essai routier

Par ,

L'étoile bleue
Les amateurs d'utilitaires sport ont maintenant le moyen de faire des pieds de nez aux critiques écologistes. À mon avis, il y en a un qui est particulièrement compétent, pour ne pas dire surprenant; il s'agit de l'une des étoiles bleues de Mercedes-Benz, le ML320 BlueTEC. Longtemps boudé en Amérique, le diesel fait enfin un retour en force.

Le ML320 BlueTEC 4MATIC se détaille à partir de 61 400 $.

Créer l'incrédulité
Quand j'ai reçu les clefs du ML, ma première réaction a été de dire « WOW ! ». Une fois à bord, j'ai lancé le moteur, et là, rien d'habituel pour un diesel, pas de bruit. Je suis alors sorti du ML pour vérifier s'il était bien inscrit BlueTEC sur le hayon et si ce n'était pas simplement une erreur d'affichage. J'ai même ouvert le clapet du réservoir de carburant pour vérifier. C'était bel et bien un diesel !

Ce moteur est une pure merveille d'ingénierie allemande : pas de bruit, pas de vibration, pas de fumée bleue. Le moteur offre souplesse et douceur. La puissance de 210 chevaux peut sembler faible, mais le couple est passablement élevé avec 400 livres-pieds.

La puissance est disponible à bas régime; à 2400 tours par minute, les accélérations sont franches. Le ML est également choyé en matière de capacité de remorquage puisqu'il peut tirer une charge de 3 265 kilos.

La pertinence de la chose
Le point le plus pertinent d'une motorisation diesel est évidemment la consommation de carburant. Le ML, sans être un champion toutes catégories, fait franchement un bel effort. Il propose à la base une autonomie supérieure de 30 % pour la même quantité de carburant. La distance maximale parcourue sur un seul plein est d'environ 850 kilomètres. J'ai observé une consommation moyenne de 11,6 litres aux 100 kilomètres. Cette consommation a été obtenue en conditions hivernales; alors, en été, elle risque fort de passer sous la barre des 10 litres aux 100 kilomètres.

Le moteur BlueTEC à turbocompresseur correspond aux normes environnementales les plus strictes du monde. Il est équipé de l'injection AdBlue, conçue sur le principe de l'injection directe à rampe commune (CDI). Il est jumelé à un filtre à particules qui élimine plus de 80 % des émissions d'oxyde nitreux. L'entretien sur ce filtre est effectué en concession en même temps que la vidange d'huile.

Le moteur BlueTEC à turbocompresseur correspond aux normes environnementales les plus strictes dans le monde.