Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mercedes-Benz S400 Hybride 2010 : essai routier

Mercedes-Benz S400 Hybride 2010 : essai routier

L'écologique Classe S encore plus prestigieuse Par ,

De tous les récents exercices esthétiques exécutés par Mercedes-Benz chez la berline, la Classe S est sans contredit mon favori. La génération actuelle est débarquée en 2007, et pour 2010 elle s’est payé un léger remaniement de ses carénages avant et arrière, dont l’ajout de phares à DEL et l’intégration d’embouts d’échappement à la carrosserie.

De tous les récents exercices esthétiques exécutés par Mercedes-Benz chez la berline, la Classe S est sans contredit mon favori. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)

La grande nouvelle pour 2010 c'est la consommation
Même si j’admire les lignes pures, mais spectaculaires de la grosse Benz, c’est l’ajout d’une motorisation hybride à la famille qui attire particulièrement mon attention. Nous voici avec un véhicule de prestige pleine grandeur dont le cachet et la stature sont rehaussés d’une pincée d’écologisme et d’une consommation impressionnante.

Selon Mercedes-Benz, la S400 Hybride est la grosse berline de luxe la plus économique au monde. Je ne disputerai pas la véracité d’une telle déclaration; laissez-moi simplement vous dire qu’après une semaine passée derrière le volant de l’hybride allemand, je ne manifeste aucune opposition.

En conduite urbaine « réelle », j’ai enregistré une consommation moyenne de 11 à 12 litres aux 100 km; sur la route, on parlait de 9,6 litres aux 100 km. Ces chiffres ont été établis à l’aide de l’ordinateur de bord du véhicule.

Je n’ai aucun doute qu’un pied léger et un penchant pour la frugalité produiraient un résultat supérieur. La cote de consommation officielle de la S400 s’élève à 11 L/100 km en ville et 7,7 L/100 km sur la route; mes résultats sont donc représentatifs, surtout en ville, où j’ai atteint, et parfois surpassé, les données officielles.

Un hybride « léger »
La S400 n’est pas un de ces hybrides qui peut carburer à l’électricité seule, comme beaucoup de récents modèles proposés par Ford et Toyota, entre autres. À basse vitesse, ces derniers peuvent se propulser sans l’aide de combustible fossile… jusqu’à ce que la batterie s’épuise où qu’on ait besoin d’un peu plus de jus.

La cote de consommation officielle de la S400 s’élève à 11 L/100 km en ville et 7,7 L/100 km sur la route. (Photo: Rob Rothwell/Auto123.com)