Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi i-MiEV 2012 : premières impressions

Mitsubishi i-MiEV 2012 : premières impressions

Comme une voiture ordinaire Par ,

PORTLAND, Oregon – Je n'arrive pas à croire que le jour est enfin arrivé. Tant de questions et de spéculations entourent les véhicules électriques; les voici pourtant qui s'amènent et, croyez-moi, ils ne sont pas près de s'en aller.

Nous sommes en 2011 et j'en suis au deuxième modèle entièrement électrique de ma carrière. Après avoir essayé la Nissan LEAF à Montréal le mois dernier, c'est aujourd'hui au tour de la petite Mitsubishi i-MiEV sur la côte du Pacifique.

Mitsubishi i-MiEV 2012 vue 3/4 arrière
La i-MiEV se présente comme une voiture tout à fait ordinaire. (Photo: Lacey Elliott/Auto123.com)

Premier constat : cette voiture électrique a tout d'une « vraie » automobile. Je ne sais pas à quoi je m'attendais au juste – peut-être quelque chose de plus futuriste ou qui ressemble à un vaisseau spatial? Mitsubishi a déployé maints et maints efforts pour s'assurer que les conducteurs s'y sentent en terrain familier.

J'ouvre la portière, j'insère la clé dans le contact, je la tourne et puis... rien. En fait, il se passe beaucoup de choses sous la carrosserie, mais je n'entends rien. Le moteur se veut tellement silencieux que même ajuster les miroirs électriques fait plus de bruit!

La i-MiEV se présente comme une voiture tout à fait ordinaire, alors inutile de la décrire autrement. À la différence de la LEAF et de la Toyota Prius, son levier de vitesses demeure identique à ce que nous avons l'habitude de voir. Ce n'est pas seulement moi; le journaliste avec qui je partage mon exemplaire répète la même chose : « j'oublie toujours qu'il s'agit d'un véhicule électrique! ».

Je pourrais passer toute une journée au volant et ne jamais en prendre conscience.

La Mitsubishi i est une microvoiture à combustible vendue au Japon. La i-MiEV retire le moteur thermique et le réservoir au profit d'un moteur électrique de 63 chevaux, d'un onduleur et de batteries au lithium-ion de 16 kW/h. À cela s'ajoute une transmission comptant un seul rapport.

Le constructeur annonce une autonomie d'environ 155 kilomètres avec une pleine charge. Recharger les batteries via une prise de 120 volts nécessite 22,5 heures, tandis qu'un chargeur de 240 volts peut le faire en sept heures. Si vous trouvez une station publique de recharge rapide à CC (courant continu), il vous faudra 30 minutes pour restaurer les batteries à 80 % de leur capacité.

Nous empruntons Electric Avenue sur le campus de l'Université d'État de Portland. Ici, dans le cadre d'un projet de recherche, les utilisateurs de voitures électriques ne paient pas un sou pour recharger, seulement pour se stationner. Après un réapprovisionnement d'une demi-heure, le temps d'une petite collation pour les journalistes, notre i-MiEV est de retour à un peu plus de 80 % et nous pouvons décoller.

2012 Mitsubishi i-MiEV front 3/4 view
Le constructeur annonce une autonomie d'environ 155 kilomètres avec une pleine charge. (Photo: Lacey Elliott/Auto123.com)