Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Lancer Evolution 2010 : Essai en piste

Mitsubishi Lancer Evolution 2010 : Essai en piste

Des performances conviviales en piste Par ,

Mode « Arcade » ou « Simulation »? On nous présente souvent ce choix dans nos jeux de course xBox et Playstation favoris avant de passer aux choses sérieuses. Ainsi, les pilotes en herbe peuvent opter pour la gratification instantanée et des sensations fortes préprogrammées ou une expérience d’apprentissage de course éventuellement plus satisfaisante.

Rapide et vive,la Mitsubishi Lancer Evo réagit instantanément et précisément à la moindre intervention, et de façon presque exagérée. (Photo: Mitsubishi)

Transposer les jeux vidéo à la vraie vie
Vous pénétrez dans le monde de la course récréative, et votre arme de choix est la fulgurante Lancer Evolution? Vous y découvrirez une machine on ne peut plus divertissante. Il s’agit d’une voiture réelle qui incarne le mode « Arcade » si gratifiant et adoré de nombreux joueurs.

Outre un look sorti tout droit des rêves d’un ado de 17 ans, la direction de l’Evolution est peut-être le premier indice qu’on est à bord d’un jeu vidéo sur quatre roues. Si rapide et vive qu’elle nous arrache un sourire béat, elle réagit instantanément et précisément à la moindre intervention, et de façon presque exagérée.

Mon Evolution MR avait même hérité d’un volant gainé de cuir muni de palettes pour mieux commander la boîte à double embrayage Sportronic TC-SST. On le brancherait à notre console de jeu favorite qu’il ne serait pas déplacé!

Transmission ultra suave
Avec sa sublime boîte à double embrayage, son système Super All Wheel Control (S-AWC) et son sélecteur de surface multimode, l’Evo est le résultat d’un travail exhaustif destiné à livrer les meilleures performances possible, peu importe le pilote, le temps ou le type de route ou de piste.

On y trouve tous les joujoux haute-performance habituels aussi, dont des freins Brembo, des jantes BBS et des pneus collants qui aident à transmettre précisément les intentions du pilote au bitume. Un moteur turbo de 2,0 litres et 291 ch est de garde, catapultant l’Evo au décollage et en sortie de virage avec autorité après un délai de réponse initial. Les changements de rapports commandés par le pilote sont instantanés, et les rétrogradations sont faites à coups d’impulsions parfaites, des effets sonores dignes d’une voiture de course n’étant qu’à un petit coup de palette gauche.

La boîte TC-SST optionnelle est exceptionnellement obéissante, mais le coureur novice peut la laisser en mode drive « Drive » s’il désire se concentrer sur sa technique plutôt que les changements de rapports manuels.

La boîte TC-SST optionnelle est exceptionnellement obéissante. (Photo: Justin Pritchard/Auto123.com)