Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Lancer Evolution GSR 2008 : essai routier

Mitsubishi Lancer Evolution GSR 2008 : essai routier

Une « minoune » d'hiver pour les fanatiques de rallye Par ,

Les amateurs de voitures sport ont été gâtés cette année, puisque deux nouvelles célébrités de console de jeu sont finalement offertes sur le marché canadien : la Nissan GT-R et la Mitsubishi Lancer Evo. Nous les avons battues sur les pistes dans des jeux comme Gran Turismo, et nous avons maintenant la chance d'en stationner une dans notre garage.

L'Evo est une machine rapide qui bénéficie d'une tenue de route chirurgicale et d'une gueule agressive.

Évidemment, l'Evolution coûte la moitié du prix d'une GT-R, mais on obtient bien plus que la moitié des performances. Il y a deux versions de l'Evo : la GSR à boîte de vitesses manuelle à 5 rapports, qui fait l'objet de notre essai, et la MR à double embrayage.

Turbo en folie
Dans la version Evo, le moteur de 2 litres de la Lancer se vu greffer un turbocompresseur et un échangeur d'air afin de générer 291 chevaux et de produire un couple de 300 livres-pied. C'est plus de 145 chevaux par litre de cylindrée. À l'exception de la Subaru WRX STI, la rivale absolue de l'Evolution, dont le moteur de 2,5 litres développe 305 chevaux, c'est plus que n'importe quel autre 4-cylindres turbo sur le marché, y compris le 2-litres de 260 chevaux de GM, le 2,4-litres de 285 chevaux de Chrysler et le 2,3-litres de 263 chevaux de Mazda.

Les départs à bord de la GSR ne sont pas de tout repos : appuyez sur l'accélérateur, relâchez le pédale d'embrayage, et la voiture hésite deux secondes avant de décoller comme une fusée. C'est plutôt irritant, comme si la mécanique avait besoin d'un peu de temps pour digérer l'information.

Nous avons tenté de lancer la voiture de plusieurs façons, comme de garder le moteur à 4 000 tr/min avant de décoller pour profiter du maximum de couple, mais nous avons senti une odeur de brûlé, alors nous avons arrêté.

Résultat, un temps de 6,6 secondes de 0 à 100 km/h. Normalement, le modèle MR que nous conduisons en même temps que la GSR devrait être plus rapide avec sa boîte séquentielle, et il l'est : quand même, son temps de 6,1 secondes est moins rapide que ce à quoi nous nous attendions.

D'un autre côté, les reprises de l'Evo sont remarquables. Les sprints de 80 à 120 km/h s'effectuent en seulement 2,8 secondes; parmi les voitures que nous avons testées récemment, seule la GT-R a fait mieux. Entre 3 000 et 5 000 tr/min, le moteur devient l'incroyable Hulk.

Les sprints de 80 à 120 km/h s'effectuent en seulement 2,8 secondes.